Accueil Cybercriminalité  Le groupe de BTP Rabot Dutilleul victime d’une cyberattaque avec demande de...

 Le groupe de BTP Rabot Dutilleul victime d’une cyberattaque avec demande de rançon

Le groupe de BTP nordiste Rabot Dutilleul, qui fpête ses 100 ans cette année, est victime depuis mercredi d’une cyber-attaque avec demande de rançon, a annoncé l’entreprise.

« Une attaque virale de type rançongiciel a été détectée par le réseau informatique de Rabot Dutilleul sur une partie de l’infrastructure hébergée en France« , a indiqué Rabot Dutilleul dans un communiqué jeudi.
« Le service informatique a immédiatement pris des mesures de protection destinées à stopper la propagation du rançongiciel. A cette heure, les équipes techniques sont pleinement mobilisées pour un retour à la normale le plus rapidement possible, avec l’accompagnement d’experts externes en cybercriminalité« , a ajouté la société, refusant de confirmer le montant de la rançon de 8 millions d’euros en bitcoins (973 bitcoins), rapporté par la Voix du Nord.

Le journal rapporte que les centres de données informatiques de Tourcoing et d’Anzin ont été infectés possiblement par le malware « NetWalker », de même que des serveurs d’agences « piratés partout en France« . NetWalker est par ailleurs soupçonné par certains experts d’avoir cyberattaqué cette semaine l’assureur MMA.

Rabot Dutilleul, qui se présente comme le 13e groupe français indépendant de BTP (1 500 personnes, 823 millions d’euros de chiffre d’affaires), explique également chercher à déterminer « la nature des informations qui auraient pu être rendues accessibles à des tiers ».  Les pirates menaçant de diffuser sur Internet les informations. Voir à ce propos notre article sur les ransomwares voleurs de données

 

Auteur : La Rédaction avec AFP