Accueil Channel Le gouvernement investit 120 M€ pour faire passer les PME et les...

Le gouvernement investit 120 M€ pour faire passer les PME et les régions au e-commerce

Le gouvernement a dévoilé le 10 novembre un Plan de numérisation des TPE-PME. Il offre un chèque de 500 € à tous les commerces fermés et aux professionnels de l’hôtellerie/restauration pour pratiquer le commerce en ligne. Seuls 30% des petits commerces français sont numérisés, contre 70 % en Allemagne. Les communes et les collectivités bénéficieront de 20 000 euros pour créer leurs places de marché locales.

Le plan de numérisation des entreprises du Gouvernement est bâti sur deux axes : accompagner au mieux les TPE et PME dans leurs démarches de numérisation et soutenir financièrement les entreprises et les collectivités dans la mise en place de solutions numériques sur l’ensemble du territoire. Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des PME, estime que ce plan à 120 M€ aidera les PME du commerce, ainsi que les communes, à mieux traverser la crise sanitaire actuelle.

Un chèque numérique de 500 € aux 120 000 commerces déjà fermés administrativement

En parallèle du fonds de solidarité et des aides de l’activité partielle déjà mises en place durant le premier confinement, le gouvernement offre dès novembre un chèque numérique de 500 € à tous les commerces fermés administrativement, dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration notamment, afin de les aider à financer, dès fin 2020, l’acquisition de solutions numériques pour développer une activité de vente en ligne compatible avec leurs spécificités. Ces outils doivent aussi les aider à organiser la réservation et le retrait de commandes en magasin, informer les clients, etc. malgré les restrictions sanitaires.

Concrètement, cette aide financière sera accordée sur présentation de factures à l’Agence de services et de paiement, dans la limite de 500 €. Elle pourra être versée dès janvier 2021. Son coût estimatif est de 60 M€ et pourra bénéficier aux quelques 120 000 entreprises déjà fermées.

Seuls 30 % des petits commerces français sont numérisés, contre 70 % en Allemagne

A ceux qui estimerait que 500 euros est un montant trop faible pour aider un petit commerce à aller en ligne, Cedric O, le secrétaire d’Etat en charge du Numérique, leur a répondu le 10 novembre lors d’une conférence virtuelle du Medef que « le montant est bien dimensionné car discuté avec les fédérations professionnelles du secteur. L’objectif est avant tout d’assurer une transition afin de les aider des petits commerces français à mieux traverser la crise, en mettant en place par exemple des systèmes de retrait de marchandises du type clic & connect ». Le ministre leur a aussi rappelé que « seuls 30 % des petits commerces français sont numérisés, contre 70 % en Allemagne. D’où la volonté du gouvernement d’en faire déjà passer 50 % au numérique d’ici fin 2021 ».

Dès le début 2021, il lancera avec d’autres ministres une campagne omnicanale pour répondre aux besoins concrets des TPE au quotidien. Un Mooc « numériser ma TPE » en lien avec France Université Numérique débutera le 15 janvier 2021. Un plan de formations-actions gratuites pour les entreprises sera également lancé dès le début de l’année 2021,

Le site « clique-mon-commerce.gouv.fr » référence plus de 40 offres numériques en promotion

Pour aider ces professionnels à choisir les bonnes offres numériques pour passer au e-commerce, le gouvernement dévoile sur le site clique-mon-commerce.gouv.fr plus de 40 offres numériques en promotion proposées par des plateformes et prestataires de solutions numériques reconnus. En parallèle, 60 000 entreprises seront contactées par téléphone d’ici à la fin 2020 par les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) pour les accompagner dans la mise en œuvre de ces solutions.

Tous les prestataires labellisés par le Gouvernement se sont engagés à offrir la gratuité d’accès pendant le confinement. Quelques exemples :

  • la plateforme « Ma Ville, Mon Shopping » de la Poste propose aux entreprises un abonnement gratuit pendant la durée du confinement et des commissions réduites de moitié (4,5% des ventes contre 9% habituellement) ;
  • La solution Paylib permet aux entreprises de mettre en œuvre des moyens de paiement en ligne gratuit pendant 3 ans ;
  • Wishibam propose la mise en place gratuite d’une place de marché locale et des commissions offertes pendant les 6 premiers mois.

20 000 euros et du support pour les communes et les collectivités afin de créer leurs places de marché

Cedric O, le secrétaire d’Etat en charge du Numérique, a également précisé que le gouvernement aide aussi financièrement les collectivités souhaitant développer des plateformes locales de e-commerce. « Le gouvernement offre cette fois-ci un chèque de 20 000 euros aux communes ou aux collectivités pour créer leurs places de marché locales. Le montant total de l’opération est estimé à 60 M€« .

Ce financement forfaitaire de l’Agence nationale de la cohésion des territoires sera complété par un soutien en ingénierie pour la mise en place de ces solutions, ainsi que par le déploiement d’offres de formation et de diagnostics destinées aux commerçants, à travers le recrutement de « managers de centre-ville » (subvention de 40 000 € sur 2 ans) et la réalisation de « diagnostics-flash » sur le commerce, prise en charge à 100 % par l’État. Les collectivités intéressées doivent contacter.

Cet accompagnement inclut un diagnostic et le développement d’une plateforme locale de e-commerce, de retrait commande ou de réservation à distance, choisies préférentiellement parmi les solutions identifiées sur le site internet clique-mon-commerce.gouv.fr.

Des collectivités locales ont déjà mis en place des plateformes d’e-commerce

Plusieurs collectivités locales ont déjà mis en place avec succès des plateformes d’e-commerce, qui permettent à tous les commerçants de la commune d’être référencés et de vendre en ligne leurs produits. Quelques exemples :

  • Angers – angersshopping.com
  • Evreux – lesvitrinesdevreux.fr
  • Nice – nice-eshopping.fr
  • Châlons-en-Champagne – covid19.toutchalons.com

Lors du même événement du Medef, Valérie Pécresse, la présidente du Conseil régional d’Île-de-France, a rappelé que ses services ont déjà « versé 1 000 chèques numériques de 1500 euros dès le 1er confinement, surtout à des restaurateurs pour le clic& collect et des villes d’Ile-de-France, souhaitant déployer des places de marché pour mettre tous leurs commerces en ligne ».