Accueil Mobilité Le chinois Xiaomi à l’assaut de la France : première boutique à...

Le chinois Xiaomi à l’assaut de la France : première boutique à Paris, site français et partenariat avec les opérateurs de téléphonie

Ouverture du Mi Store de Paris

La première boutique de la marque chinoise Xiaomi, un « Mi Store » situé au 39, boulevard de Sébastopol à Paris (1er arrondissement), a ouvert ses portes mardi 22 mai après-midi.

Six mois après son implantation en Espagne, l’aventure française de Xiaomi, qui vend des smartphones et des « équipements intelligents », commence. Pour le Chinois, il s’agit d’un marché « prioritaire« .

Inauguration Mi Store à Paris
Xiang Wang, Senior Vice President de Xiaomi (au centre), inaugure ce premier Mi Store à Paris. Le responsable a déclaré : « Aujourd’hui marque une nouvelle étape clé dans notre expansion internationale. Nous sommes si contents de pouvoir poser le pied en France, un marché prioritaire pour Xiaomi. »
Mi Store
Design épuré pour ce premier Mi Store parisien

A cette occasion, le Chinois a révélé trois produits. D’abord un smartphone haut de gamme (Mi MIX 2S) avec écran sans bord 5,99 pouces Full HD, doté d’un double objectif de 12 mégapixels, grand angle et associé à un logiciel d’intelligence artificiel.

Mi Mix 2S

Ensuite, un modèle milieu de gamme Remi Note 5, avec écran 5,99 pouces Full HD et processeur Snapdragon 636. Enfin, une trottinette électrique connectée (Mi Electric Scooter) de 12,5 kilos atteignant la vitesse de 25 km/h et une autonomie allant jusqu’à 30 km/h.

Outre un magasin vitrine, Xiaomi a aussi lancé la version française de son site d’e-commerce Mi.com/fr. Sur Internet, en plus de son propre site, la marque chinoise va proposer ses smartphones et objets connectés sur des plateformes partenaires. Le géant chinois cite Cdiscount, Amazon, Auchan, Boulanger, Fnac et Darty.
Xiaomi a aussi conclu un accord avec les quatre acteurs majeurs de la téléphonie en France, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, « dans le but d’offrir une alternative très attrayante aux utilisateurs lors du renouvellement de leurs équipements mobiles« .

Le groupe, né en 2010, est aujourd’hui présent sur plus de 70 marchés. Au-delà des smartphones, on notera que Xiaomi opère une percée sur le marché des assistants vocaux, entrant dans le top 5 mondial, selon le cabinet d’études spécialisé Strategy Analytics, au détriment d’Amazon et de Google, grâce à une forte progression sur le marché chinois, dont sont absents les deux géants.