Accueil DRH L’École des plombiers du numérique : former les jeunes sans diplôme

L’École des plombiers du numérique : former les jeunes sans diplôme

Le fonds de dotation Impala Avenir, l’Ecole de la Deuxième chance (E2C) et la Fédération des Industries des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) lancent « l’Ecole des Plombiers du Numérique », une formation aux métiers opérationnels du numérique à destination des jeunes sans diplôme. La première promotion débutera en septembre 2017.

Impala Avenir et l’Ecole de la Deuxième Chance de Seine-et-Marne ont signé une convention pour le lancement de trois cursus de formations passerelles aux métiers du numérique à destination de jeunes déscolarisés de 17 à 25 ans. « Des modules courts et parfaitement documentés nous permettent de mettre sur le marché du travail 75 jeunes par an en période de croisière sur notre établissement de Chelles« , précise Charles Henri Gros, directeur de l’E2C 77.

Une formation sur le terrain

Associés avec la Fédération des Industries des Réseaux d’Initiative Publique, ils ont construit un premier cursus pédagogique, qui ouvre en septembre, spécialisé dans les métiers du déploiement de la fibre optique. Car les demandes sont fortes dans le secteur. « L’ensemble de nos entreprises adhérentes ont de grandes difficultés à recruter des professionnels du déploiement optique pour répondre aux objectifs assignés par le projet France Très Haut Débit qui recense le nombre de formation nécessaire à 40 000 d’ici 2022« , indique Etienne Dugas, président de la FIRIP. Le responsable ajoute : « La FIRIP soutient ce projet d’insertion de jeunes adultes déscolarisés, pensé dès le départ pour être répliqué dans tous les départements investissant dans des programmes de haut débit« .
Ce sont des formations avant tout pratiques, qui se font en alternance. D’où l’intérêt du partenariat avec la FIRIP, qui va mobiliser ses membres. Les jeunes sont payés pendant leurs formations, « sur-mesure », construites en fonction de chaque jeune. Compte tenu des besoins identifiés par la FIRIP, les jeunes sont quasi assurés de trouver un emploi dans des régions qui ont des projets de déploiements fibre.

Les élèves sont recrutés par l’Ecole de la 2e chance, présente dans tous les départements, via les maisons de quartiers, missions locales, services sociaux, Pôle Emploi, etc. Cette grosse organisation en France propose un accompagnement de proximité, très étroit, auprès de population avec de fortes problématiques d’insertion et de déscolarisation.

Deux autres cursus à la fin de l’année

Florian Du Boys,  Zayo France
Florian Du Boÿs

Les autres modules professionnels « Rack et câblage en datacenter » et « Administration réseau simple » seront conjointement lancés en fin d’année sur le même modèle : formations passerelles, repliables, destinées à ouvrir le domaine des infrastructures réseaux aux jeunes en recherche d’emploi. « Nous souhaitons montrer aux jeunes que le développement du numérique est source d’opportunités professionnelles pour eux. L’ambition d’Impala Avenir en France est de créer des passerelles entre les acteurs de l’insertion professionnelle et le secteur du numérique« , explique de son côté Florian du Boÿs, directeur général du fond de dotation Impala Avenir. Depuis 2014, ce fonds de dotation apporte son soutien à des initiatives économiques, sociales et d’aide à l’enfance en Haïti et en Afrique. Les objectifs d’Impala Avenir sont de promouvoir l’entrepreneuriat social et l’autonomisation des plus démunis. Le projet de « l’école des plombiers du numérique » est le premier projet soutenu en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

Juliette Paoli