Accueil Cybercriminalité L’AMF et l’ANSSI publient un guide intitulé « Cybersécurité : toutes les communes...

L’AMF et l’ANSSI publient un guide intitulé « Cybersécurité : toutes les communes et intercommunalités sont concernées ».

Afin de susciter une prise de conscience des élus et de leurs services sur les risques numériques, l’Association des maires de France et des présidents d’Intercommunalités (AMF), avec le soutien de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), viennent de publier un guide intitulé « Cybersécurité : toutes les communes et intercommunalités sont concernées ».

Alors que le 13 novembre, le Cigref alertait le Premier ministre de la préoccupation des grandes entreprises, mais aussi des administrations publiques françaises sur l’augmentation des cyberattaques, l’AMF et l’ANSSI mettent un guide à disposition des communes et des intercommunalités pour les sensibiliser et les conseiller. « S’il est de plus en plus difficile de dire “ je ne savais pas ” et qu’être attaqué ne doit pas être “ honteux ”, il est de votre responsabilité de ne pas ignorer ces enjeux et de mettre en oeuvre des mesures de sécurité numérique » leur dit Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI.

Ce guide, disponible sur le site de l’ANSSI, a été édigé à partir du travail engagé par des représentants de collectivités locales bretonnes et des délégués régionaux de l’ANSSI. Il apporte des conseils pratiques et propose des axes prioritaires d’action à renforcer ou à développer. Le guide présente notamment l’élaboration d’une gouvernance numérique adaptée à l’échelle de la structure, pour faire face le plus efficacement possible aux attaques.

Parmi les dernières cyberattaques contre des communes, citons les mairies de Vincennes et d’Alforville dans le Val-de-Marne, victimes début novembre d’attaques répétées. A Alforville, elles avaient rendu indisponibles les boîtes de réception de la messagerie de la ville, et les demandes des usagers sur le portail mon.alfortville.fr ne pouvaient plus être envoyées aux services concernées. A Vincennes, toutes les démarches réalisables sur le Compte citoyen étaient inaccessibles.

Le mercredi 4 novembre, auditionné par la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées dans le cadre de l’examen du budget pour 2021, Guillaume Poupard avait parlé d’« une explosion de la grande criminalité ».