Accueil Cloud computing La puissance de calcul dans le Cloud au service des assureurs

La puissance de calcul dans le Cloud au service des assureurs

Logo Microsoft Azure
Logo Microsoft Azure

Willis Towers Watson, l’un des plus grands cabinets de conseil, de courtage et de solutions logicielles au monde, a pu calculer le coût de l’assurance vie de la population mondiale en 1h30  en s’appuyant sur Azure. Avec un ordinateur autonome doté d’un seul processeur, il aurait fallu compter 19 ans.

 

190 000 milliards de dollars, voilà ce que coûterait l’assurance vie de la population mondiale. Soit 2,5 fois le PIB mondial environ. Ce calcul, effectué sur la plateforme Cloud Microsoft Azure, a consisté à analyser le coût que génèrerait la souscription d’un contrat d’assurance vie d’un montant de 100 000 dollars pour chacun des quelques 7,3 milliards d’habitants de la planète. Il a fallu 1h30 pour effectuer ce calcul.

Une prouesse technologique

« Tester et repousser les limites du Cloud computing et de la technologie logicielle pour les assureurs s’est révélé un exercice passionnant qui témoigne du niveau d’industrialisation de la modélisation des risques et du degré de puissance, de rapidité et de fiabilité de traitement dont bénéficient aujourd’hui les assureurs pour établir le prix de leurs produits et gérer le risque et le capital », explique Frédéric Traimond, directeur de l‘activité Risk Consulting & Software pour la France et l’Europe du Sud de Willis Towers Watson.

Willis Towers Watson a eu recours au service de Cloud computing Microsoft Azure Batch et ainsi pu accéder à 100 000 processeurs donnant lieu à une durée de traitement de 90 minutes environ. Pour réaliser ce calcul, il aurait fallu 19 ans sur un ordinateur autonome doté d’un seul processeur. L’exercice dans son ensemble – y compris la création et la configuration ponctuelles d’un réseau et d’un modèle sur mesure, s’ajoutant à l’exécution du modèle à plusieurs reprises – a pris moins de 24 heures et a exploité des centres de données du monde entier, notamment au Japon, en Inde, en Europe, au Brésil et en Australie.

Selon Guillaume Beneteau, responsable du Département Assurance-vie de Willis Towers Watson France : « Pour une compagnie d’assurance vie, évaluer le coût d’assurance de la population mondiale constitue l’ultime défi. Répondre à cette question complexe en moins de 24 heures relève indéniablement de la prouesse technologique. De surcroît, l’utilisation d’une interface de programmation unique sur Microsoft Azure, et ce quel que soit le nombre de processeurs impliqués dans le processus, montre à quel point il est désormais facile de passer un cap d’évolutivité qui n’était jusque-là possible qu’au travers d’un codage complexe et d’un volume gigantesque de données de gestion ».

Le calcul s’est appuyé sur RiskAgility FM, outil de modélisation financière du cabinet, conçu pour exécuter des modèles financiers complexes et des tâches à très grande échelle pour les compagnies d’assurance vie. Il a également été fait appel au produit vGrid de Willis Towers Watson, une solution logicielle de grille de calcul virtuelle accessible en tant que « Software as a Service », qui permet aux compagnies d’assurance vie d’exécuter leurs modèles via une grille Cloud et sur demande.

Juliette Paoli