Accueil Enquête La moitié des malwares sous Mac OS X sont des logiciels publicitaires

La moitié des malwares sous Mac OS X sont des logiciels publicitaires

adware

Les logiciels publicitaires (adwares) autresles applications/programmes potentiellement indésirables représenteraient plus de 55 % des menaces sur Mac OS X en France, sur les six premiers mois de l’année. 

Selon Bitdefender, expert en cyber-sécurité, les adwares intrusifs et les applications/programmes potentiellement indésirables (PUA/PUP) comptaient pour près de la moitié des menaces sous Mac OS X, aux États-Unis (46 %) et en Allemagne (45 %), et atteignaient une large majorité au Danemark (61 %), en Roumanie (58 %) et en France1 (55,1 %), sur le premier semestre 2015.

Les conséquences de l’installation d’adwares

Les adwares sont installés sur les machines le plus souvent à l’insu des utilisateurs, pendant qu’ils surfent sur Internet, ou lorsqu’ils installent un programme. Une fois installé, l’adware peut modifier les résultats de recherche de l’utilisateur et lancer de nombreuses fenêtres pop-up affichant de la publicité.

L’adware peut également ouvrir ou rediriger l’utilisateur vers des pages Web qu’il n’a pas souhaité visiter. Le but principal est de gagner de l’argent en affichant une quantité phénoménale de publicité, mais les adwares peuvent aussi être très curieux et s’insérer plus en profondeur dans la machine de l’utilisateur. Ainsi, ils peuvent agir en tant que keylogger (enregistreur de frappes au clavier) et intercepter le trafic en réalisant des attaques man-in-the-middle.

« Même pour un utilisateur doté de connaissances techniques, supprimer manuellement les adwares et PUA/PUP est un vrai casse-tête qui demande parfois de redémarrer jusqu’à cinq ou six fois la machine, cela malgré les efforts d’Apple pour intégrer les dernières mesures nécessaires dans sa FAQ », explique Bülent Duagi, chef de produits Bitdefender pour Mac et iOS.

Juliette Paoli