Accueil Démat-Ged La démat aux Salons Solutions : demandez le programme de l’’édition 2016

La démat aux Salons Solutions : demandez le programme de l’’édition 2016

Les salons solutions, qui se dérouleront les 20, 21 et 22 septembre 2016 à la Porte de Versailles de Paris. seront dynamisés cette année par un programme de conférences et keynotes riche en contenu. En matière de dématérisalisation, voici ce qui vous attend.

Le 20 septembre

14h45 à 15h00 – « La demat’, clé de la digitalisation de l’entreprise »

« Digitaliser » l’entreprise par les process, cela peut se faire au coup par coup, anarchiquement, ou bien dans le cadre d’une démarche globale menée sous la férule d’une gouvernance dûment définie et appliquée. Cette dernière doit également porter en elle la stratégie de dématérialisation – de tout ce qui n’est pas nativement digital. aux entrées, lors des traitements internes, aux sorties : la démat’ s’impose indéniablement comme précondition à l’entreprise digitale.

 

15h15 à 16h30 – « La contractualisation dématérialisée en ligne ou sur tablette : certes pratique, mais est-elle sûre et légale ? Process et solutions pour s’en garantir. »

On en rêvait, la démat’ l’a fait : entrer dans un magasin et – sur une impulsion – acheter produits ou services sans être freiné(e) par des demandes de documents justificatifs et autres « scribouilles » administratives. désormais on peut contractualiser avec fluidité – votre photo, celle de votre carte d’identité, quelques informations bancaires, une vague signature sur la tablette du vendeur et hop, c’est réglé. Génial mais… au fait, comment s’assure-t-on de la légalité de cette transaction, côté vendeurs mais aussi côté clients ? Comment sont réellement faites les vérifications en back-office ? Que se passe-t-il en cas d’usurpation d’identité ? réponses.

16h30 à 17h30 – Demat’ open lab : – « Ce que sera la demat’ de demain »

il s’agit d’un prototype que la R&D de Docusign a développé en collaboration avec visa. démonstration.

 

Le mercredi 21 septembre 2016

10h00 à 10h45 – Avis d’experts : « La pérennité de vos documents numériques, parlons-en !»

Su’en est-il réellement de la longévité de mes documents dématérialisés et, plus généralement, des flux numériques reçus, traités, générés, stockés, archivés au fil des activités de mon entreprise ? Les aspects juridiques, techniques, de gouvernance, pratiques du sujet seront ici évoqués.

12h00 à 13h00 – « Factures électroniques, fiches-produit, catalogues numériques… : atouts & limites de l’edi »

L’EDI reste un formidable outil d’automatisation des échanges structurés. il permet de traiter facilement le process commandes-factures-livraisons-paiements ; d’émettre, de mettre-à-jour et de recevoir des fiches-produits normalisées ; d’accéder et de mettre à jour instantanément et globalement des catalogues numériques ; et bien d’autres services encore. Tour d’horizon avec les leaders de cette activité.

14h45 à 16h00 – « Facture électronique : constituer, documenter, sécuriser et contrôler sa piste d’audit fiable. Conseils et bonnes pratiques »

Conditions sine qua non à la bonne légalité de la facture électronique, la piste d’audit fiable requiert la stricte mise en œuvre de mesures et de moyens techniques et comptables. Mieux vaut donc s’en garantir plutôt que de risquer les foudres de l’administration fiscale… D’autant que l’absence de « paf » peut entraîner, sur les factures entrantes, la remise en cause de la récupération de la tva ; sur les sortantes, la remise en cause du caractère original de la facture de vente émise. mieux vaut être averti(e)

16h15 à 17h30 – « GED 3.0 : une nouvelle génération formidable ? Fonctionnalités, atouts, bénéfices. »

Les solutions GED nouvelle génération ont intégré les nouveaux besoins des entreprises – et les nouveaux usages des utilisateurs – en particulier face à l’explosion de données digitales, structurées ou non-structurées. Cloud, réseaux sociaux, nouveaux espaces de collaboration, coûts d’exploitation maîtrisés… il y a long à en dire et à découvrir.

Le jeudi 22 septembre 2016

10h30 à 11h45 – « Courriers entrants, circulants et sortants : les clés de la mise en œuvre de leur dématérialisation. conseils et solutions »

Avec tout le recul des expériences d’ores et déjà réalisées, avec toutes les offres de services, avec toutes les solutions présentes sur le marché français : il n’y a plus de raison de retarder la dématérialisation de tous ces documents. D’autant qu’à la clé, leur fluidification permet efficacité, réactivité et… bénéfices.

14h00 à 14h45 – Avis d’experts : « DSN phase 3 : comment s’y prendre ? »

La DSN, entamée il y a deux années, est entrée depuis cet été dans sa phase 3. au 1er janvier prochain, les entreprises de toutes tailles et de tous ca devront/auront franchi l’ultime étape. Cette phase est-elle plus complexe que les précédentes ? Pourquoi ? Quelles sont donc les bons conseils pour « y passer » sans délai ni encombre ? Réponses de deux spécialistes.

14h00 à 15h00 – Facture électronique : tirez profit des règlementations !

Code général des impôts, code du commerce, loi macron, livre des procédures fiscales, … : la facturation électronique est régie par de nombreuses dispositions juridiques et implique différentes fonctions au sein d’une même entreprise. GS1 France vous présentera les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour assurer la conformité technique et règlementaire de votre système de facturation. Venez bénéficier de retours d’expériences d’entreprises utilisatrices et obtenir des réponses à vos interrogations sur le sujet.

15h00 à 16h15 – « Archiver les données numériques confidentielles : quelles précautions ? Quelle gouvernance ? Quelles offres logicielles et de services ? »

C’est un sujet de grande importance et qui concerne quasi-quotidiennement tous les dirigeants de toutes les entreprises. Qu’ils travaillent dans des domaines spécifiques en matière de confidentialité (santé, défense/police, banque…) ou pas, il est toujours un moment où des données revêtent valeur de confidentialité – temporaire, définitive, pour telle ou telle catégorie de personnes, etc.) les archiver constitue donc un vrai casse-tête qui ne peut être résolu sans la mise en place d’une politique doublée d’une gouvernance globale et durable. Des professionnels du conseil, des services, de l’édition et du hardware débattront des bonnes pratiques en la matière et nous délivreront de précieux conseils.

Juliette Paoli