Accueil Channel La Covid-19 et une cyberattaque impactent les résultats de Sopra Steria, en...

La Covid-19 et une cyberattaque impactent les résultats de Sopra Steria, en France surtout

Le chiffre d’affaires total de Sopra Steria a reculé de 4,8% en 2020 à cause de 2 évènements : la Covid-19 et une cyberattaque. Ils lui auraient fait perdre 10 points de croissance. La France, qui représente 39 % de son chiffre d’affaires, a vu son chiffre d’affaires plonger de 10,2% à 1,65 Md€. Le résultat net de Sopra Steria a reculé lui de 33% à 106,8 M€.

La cyberattaque a engendré l’indisponibilité des systèmes d’information et de production de Sopra Steria à des degrés divers sur plusieurs semaines au 4ème trimestre. La cyberattaque aurait fait reculer son chiffre d’affaires de 1 point et son taux de marge opérationnelle d’activité de 0,2 point, sachant Sopra Steria déclare 5,3 M€ en charge nette sur son résultat opérationnel.

Le chiffre d’affaires de Sopra Steria et son résultat opérationnel ont reculé

Le chiffre d’affaires total de Sopra Steria a reculé de 3.9% à 4,26 Md€, mais en fait de 4,8% en organique hors éléments exceptionnels. Son résultat opérationnel a reculé à 202,3 M€ après la prise en compte de -58,9 M€ d’autres produits et des charges opérationnels, dont -15,6 M€ relatifs à des surcoûts COVID-19 et -5,3 M€ à une charge nette liée aux impacts de la cyberattaque. Le résultat net de Sopra Steria a reculé de 33% à 106,8M€, contre 160,3 M€ en 2019.

Sopra Steria explique sa relative résilience en 2020 par plusieurs éléments. Tout d’abord, ses activités de services récurrentes (gestion des processus métier, des infrastructures IT et la maintenance applicative et logicielle) représentent environ 40% de son chiffre d’affaires. 

Le CA France recule de 10,2 %

Le pôle France (39 % du chiffre d’affaires de Sopra Steria) a réalisé un chiffre d’affaires de 1,65 Md€, en recul organique de 10,2 %. Il a été particulièrement impacté par les facteurs exogènes (pandémie et cyberattaque) du fait de la structure de son activité et du poids du secteur aéronautique (20 % du pôle au 1er trimestre 2020 ; activité en recul de 20 % sur l’année). A l’inverse, le secteur public a mieux résisté : défense et gouvernement ont progressé, tandis que le social (pôle emploi, assurance maladie, etc.) s’est faiblement contracté. Dans ce contexte, son taux de marge opérationnelle a reculé quand même à 6,8%, contre 9,7% en 2019.

Le Royaume-Uni a mieux résisté que la France

Le Royaume-Uni (16 % du chiffre d’affaires de Sopra Steria), a mieux résisté que la France avec un chiffre d’affaires de 699,8 M€, en progression organique de 1,9 %. Son taux de marge opérationnelle s’est amélioré à 8,0% (7,3 % en 2019). Sopra Steria explique sa bonne performance grâce à celles de ses deux co-entreprises spécialisées dans le business process services pourle secteur public (NHS SBS et SSCL). Elles ont enregistré un chiffre d’affaires de 339,3 M€, en croissance organique moyenne de 16,0%.

Dans les autres pays d’Europe (29 % du chiffre d’affaires de Sopra Steria), son activité a progressé de 2,3% en organique pour atteindre 1,24 Md€. La croissance a été dynamique en Scandinavie et en Belgique alors que les autres pays ont enregistré une décroissance modérée. 

Fort recul dans les transports et le financement

Sur le plan sectoriel, la Covid-19 ayant fortement impacté en 2020 l’activité aéronautique et les transports, deux secteurs importants chez Sopra Steria, son chiffre d’affaires dans ces domaines a enregistré des baisses comprises entre -20 % et -30% dès le deuxième trimestre 2020. Quant au chiffre d’affaires de Sopra Banking Software (10 % du chiffre d’affaires du groupe), il a reculé de 9,1 % à 421,6 M€. La SSII table sur un début d’amélioration des marges projets, aligné avec l’objectif d’unretour progressif à un taux de marge à deux chiffres. Le résultat opérationnel d’activité s’est établi à 10,5M€ (contre 4,9M€ en 2019), faisant apparaître un taux de marge de 2,5 %

Baisse des ventes de licences

Le chiffre d’affaires du pôle Autres Solutions (6 % du chiffre d’affaires de Sopra Steria) a reculé de 8,9% à 236,9 M€ en 2020. Cette variation s’explique à la fois par une baisse des ventes de licences et un décalage du lancement de certains projets. Après une nette amélioration de la profitabilité au 2ème semestre (12,7 % contre 5% au 1er semestre), le taux de marge opérationnelle 2020 a reculé à 8,8 % (15,7 % en 2019).