Accueil Infrastructure Konica Minolta veut concentrer les activités des entreprises sur sa plateforme Workplace...

Konica Minolta veut concentrer les activités des entreprises sur sa plateforme Workplace Hub

Le constructeur japonais s’associe avec Microsoft, HPE, Sophos et BrainTribe pour lancer un environnent de travail conçu pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique.

La première version du Workplace Hub ne sera disponible qu’en octobre prochain, mais elle préfigure déjà l’environnement de travail de demain, estime Konica Minolta. En agissant comme une plateforme centralisée, le Workplace Hub vise à simplifier le fonctionnement informatique d’une entreprise et à réduire le coût de gestion des infrastructures et des services. L’industriel japonais veut améliorer les processus opérationnels existants grâce à des données qui alimentent en temps réel la plateforme, tout en fournissant à ses utilisateurs un tableau de bord central offrant une vue complète des usages informatiques dans l’ensemble de l’entreprise. L’écosystème qui en résulterait serait alors suffisamment solide pour gérer et coordonner l’intégralité de l’infrastructure et des services informatiques des systèmes existants et futurs.

IoT, IA et aide à la décision

Konica anticipe d’ores et déjà les prochains développements de sa plateforme en prévoyant l’intégration d’un cocktail d’IoT, d’IA, de périphériques intelligents et de solutions d’aide à la décision. Des partenariats ont été passé avec HPE, Sophos et Microsoft pour la fourniture des solutions matérielles, logicielles et de sécurité.La gestion des données est quant à elle assurée par le spécialiste du big data BrainTribe, tandis que le volet open source repose sur l’expertise de Canonical. «Workplace Hub évoluera pour devenir la plateforme la plus complète fournissant les services et les performances exigées par l’espace de travail de demain. Cela signifie que les entreprises peuvent croître et gérer leurs systèmes informatiques parallèlement à l’évolution de leurs besoins. Elle simplifie les opérations informatiques d’aujourd’hui et ouvre la voie à de nouvelles intégrations passionnantes, telles que l’Intelligence Artificielle et l’Edge Computing, pour devenir une partie centrale de l’organisation digitale à venir », indique dans un communiqué Dennis Curry, vice-président et directeur de l’innovation et de la R&D chez Konica Minolta