Accueil Infrastructure JBoss Data Grid 6 une solution NoSQL signée Red Hat pour le...

JBoss Data Grid 6 une solution NoSQL signée Red Hat pour le Big Data

Red Hat présente Red Hat JBoss Data Grid 6, une solution de tableau de données en mémoire. Red Hat JBoss Data Grid 6 offre plusieurs nouvelles fonctionnalités pour aider les entreprises à réduire leurs besoins de bases de données relationnelles et à mieux gérer l’évolution de leurs applications et leurs gros volumes de données.

La gestion des très gros volumes de données confronte les entreprises à des difficultés d’une ampleur inédite. Ces difficultés vont s’intensifier, les analystes prévoyant que, d’ici 2015, le trafic Internet mondial aura atteint le seuil du zettaoctet, soit un trafic quatre fois supérieur à celui de 2010. Cette explosion du trafic entraînera une augmentation du nombre d’applications, aussi capturer, conserver et exploiter toutes ces données risque bien de coûter cher aux entreprises en termes de gestion et d’évolution. Or l’extraction de la valeur réelle de ces données toujours plus volumineuses via les technologies traditionnelles de gestion des données relationnelles et structurées pose des difficultés économiques et techniques.

Basé sur le projet Infinispan de JBoss Community et incluant des éléments de JBoss Enterprise Application Platform et JBoss Operations Network, Red Hat JBoss Data Grid 6 est un produit intégré conçu dans le but de faciliter l’implémentation par les entreprises de vastes grilles de données avec support transactionnel. Red Hat JBoss Data Grid fournit une approche ouverte des grilles de données grâce à la prise en charge des applications Java et non Java et de multiples points d’accès client, notamment REST, Memcached et Apache Hot Rod. Cette approche donne aux entreprises les moyens d’implémenter plus facilement les avantages du NoSQL sur un large éventail d’applications existantes.

L'éditeur souligne la tolérances aux pannes de sa solutions. Les données sont distribuées automatiquement à mesure que des nœuds sont ajoutés et retirés de la grille, celle-ci pouvant être configurée pour fonctionner au sein de datacenters physiques ou virtuels.

Craig Muzilla, vice-président et directeur général de la division middleware de Red Hat : « L’énorme foisonnement de données crée de nouvelles attentes vis-à-vis des applications d’entreprise. En plus d’être très longues et très coûteuses, les approches traditionnelles de l’évolution de la couche des données s’avèrent parfois inefficaces. Red Hat JBoss Data Grid 6 aborde ce problème différemment, conférant aux entreprises des niveaux accrus d’agilité et de flexibilité vis-à-vis d’autres approches propriétaires. »

Frédéric Mazué