Accueil Cybercriminalité ITrust lance au FIC 2016 la 1ère solution anti-APT par l’analyse comportementale

ITrust lance au FIC 2016 la 1ère solution anti-APT par l’analyse comportementale

Sécurité – A l’occasion de l’évènement de la sécurité à Lille,  FIC 2016, l’éditeur ITrust annonce qu’il y présente en avant-première la toute première solution du marché pour lutter contre les APT par l’analyse comportementale.

La solution en question, Reveelium, était annoncée en 2015, et sa commercialisation effective débute donc en ce début d’année. Une date importante donc pour la société de Labège qui se positionne comme éditeur et comme comme « cabinet d’expertise en Sécurité Informatique »

Un outil d’analyse comportementale nouvelle génération.

Reveelium analyse automatiquement les comportements des systèmes d’information et recherche les signaux faibles dans la très grande quantité de données générées par les serveurs, applications, bases de données, équipements de réseaux et de sécurité. Il identifie de manière très précise les anomalies de sécurité de la plupart de problèmes de sécurité régulièrement rencontrés.

Reveelium

Démo sur le FIC

Le premier jour, lundi 25 janvier , ITrust anime un atelier et une démo de l’outil, sur le thème : « Fuite de vos données sensibles, comment vous prémunir et identifier les comportements à risques des utilisateurs ?  »

« Lors de cette présentation, nous montrerons comment les solutions ITRUST permettent d’analyser les comportements inhabituels des utilisateurs afin d’identifier les schémas déviants, et d’anticiper toute fuite de données. Puis, nous montrerons comment les solutions logicielles WALLIX permettent de gérer les accès à privilèges afin d’améliorer le contrôle et la traçabilité des utilisateurs internes, comme des prestataires externes » explique Jean-Nicolas Piotrowski, PDG d’IiTrust.

Atelier Big Data

Mardi 26, à 14h45, iTrust organise un second atelier :  Big data l’outil sécuritaire ultime. « Avec le big data, la cybersécurité est entrée dans une nouvelle ère. Ces technologies permettent en effet d’exploiter la quintessence des journaux de sécurité et de détecter des signaux faibles. Quelles sont les solutions disponibles ? Quelles sont les conditions d’un déploiement réussi ? L’algorithme prédictif peut-il apporter une réponse pour contrer l’insécurité dans le cyberespace comme dans le monde « réel » ? » commente Jean-Nicolas Piotrowski.

Inscription au FIC

Jean Kaminsky