Accueil Logiciels-Services Interview – Sortie de Bourse, partenariat avec Salesforce… « EasyVista entre dans une...

Interview – Sortie de Bourse, partenariat avec Salesforce… « EasyVista entre dans une nouvelle ère » Jamal Labed

Jamal Labed, co-fondateur et directeur général d’EasyVista

Alors que s’est déroulée ce jeudi 19 novembre la conférence utilisateurs annuelle EV Connect 2020 d’EasyVista, Solutions Numériques a interviewé Jamal Labed, co-fondateur et directeur général d’EasyVista sur l’année à venir.

EasyVista, un éditeur mondial de solutions d’automatisation de la gestion des services délivrés aux collaborateurs comme aux clients de l’entreprise, organisait cette matinée du jeudi 19 novembre sa conférence utilisateurs annuelle. L’évènement n’était pas été ouvert aux journalistes, mais nous avons pu faire le point dans la foulée avec Jamal Labed, co-fondateur et directeur général d’EasyVista.

Au plus haut de son activité avant la crise, en 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise s’établissait à 45,6 M€, en croissance de 22 %, soutenue par une bonne dynamique des ventes tant en Europe qu’aux Etats-Unis. Le Covid est passé par là, et, le mois dernier, le chiffre d’affaires non-audité des neuf premiers mois de l’exercice 2020 était en baisse de 11 % à 28,9 M€. Pour autant, l’entreprise, qui « double son chiffre d’affaires tous les 5 ans », précise Jamal Labed, reste dynamique et va bénéficier des investissements du fond européen Eurazeo via le projet d’offre publique d’achat simplifiée déposé le 29 septembre dernier, et aussi de Cathay, un gros fond sino-americano-européen spécialisé dans le logiciel. L’entreprise a en effet décidé de sortir de la Bourse où elle est côtée depuis 2005.

« L’entreprise double son chiffre d’affaires tous les 5 ans »

Des acquisitions et des recrutements

« L’objectif est de redoubler notre chiffre d’affaires dans 5 ans, et beaucoup d’investissements pour cela sont nécessaires. On a estimé que le contexte très incertain de la Bourse aujourd’hui n’était plus le meilleur moyen de financer notre prochaine étape de développement ». Un projet qui devrait aboutir en fin d’année ou début d’année prochaine. Les investissements vont permettre à l’entreprise de se lancer dans des acquisitions en 2021 pour améliorer ses outils, étendre et enrichir ses gammes ou ses technologies – EasyVista est d’ores et déjà « en recherche et en discussion ». Tout comme ils vont lui permettre de recruter « très significativement », pour agrandir une équipe qui rassemble actuellement 250 collaborateurs. « EasyVista entre dans une nouvelle ère », dit Jamal Labed.

« On a estimé que le contexte très incertain de la Bourse aujourd’hui n’était plus le meilleur moyen de financer notre prochaine étape de développement ». 

Self Help intégré à Salesforce Service Cloud

Rappelons que l’entreprise, au travers de ses logiciels Service Manager, solution d’ITSM intégrée, et Self Help, qui permet à l’utilisateur de s’auto-dépanner, accompagne aujourd’hui plus de 1 500 clients publics et privés dans le monde, principalement des grosses PME, « avec un CA de 50 % en France, 25 % dans le reste de l’Europe et 25 % aux Etats-Unis où nous avons plus de 200 clients ». EasyVista s’appuie sur un modèle de vente directe et indirecte, via « 70 partenaires, des revendeurs, des intégrateurs et des infogérants ».
Issu du monde de l’ITSM, EasyVista a renforcé ses activités d’Entreprise Service Management, au sens large, et se positionne aujourd’hui sur le marché de la relation client. Jamal Labed nous annonce d’ailleurs  « un partenariat stratégique mondial » avec Salesforce : l’intégration de sa solution Self Help avec Salesforce Service Cloud. Service Cloud est une solution CRM intégrée à Salesforce Platform qui permet aux entreprises d’aider leurs clients grâce à sa console dédiée au service client, à la messagerie instantanée et aux logiciels communautaires. Les fonctions d’assistance intelligente de Self Help vont pouvoir ainsi accompagner les équipes commerciales dans le suivi des procédures, et offrir une qualification des leads plus rapidement et simplement. Self Help est disposible depuis aujourd’hui sur la marketplace de Salesforce, AppExchange. 

 

 
EasyVista pourra profiter de l’énorme écosystème de partenaires de Salesforce. L’offre est gagnante aussi pour Salesforce, face à un ServiceNow qui commence à lui faire de l’ombre.