Accueil Channel Interview – Les entreprises recourent davantage au crédit pendant le confinement, mais...

Interview – Les entreprises recourent davantage au crédit pendant le confinement, mais il risque de se tarir en 2021

Suite aux confinements sanitaires, qui ont accéléré la digitalisation des entreprises françaises en 2020, le leaser Axialease observe un changement de leurs pratiques financières. Elles choisissent désormais plus souvent des systèmes de financement pour acquérir leurs biens. Attention, les crédits pourraient être plus difficiles à obtenir dès 2021 en raison d’un nombre accru de dépôts de bilan et de résultats moins bons qu’en 2019.

 

Olivier Bellin, rédacteur en chef de Solutions-Channel.com : Les ralentissements économiques liés aux confinements successifs en 2020 ont-ils changé les besoins en financement des entreprises en France ?

Sébastien Luyat, président du leaser Axialease :

J’observe depuis les confinements un changement des mentalités et des pratiques financières chez les entreprises françaises. Même celles qui réalisaient surtout leurs acquisitions de biens sur fonds propres choisissent désormais plus souvent de le faire via des systèmes de financement du type leasing.

En parallèle, Axialease constate-t-elle également une hausse des demandes de financement qui seraient liées à une digitalisation accélérée des entreprises ?

Effectivement, Axialease constate depuis le confinement une nette accélération de la digitalisation des entreprises et des demandes de financement.

Quels sont les marchés ou projets IT où la demande en financement demeure élevée en cette fin 2020 ?

Les marchés IT qui ont toujours le vent en poupe, et où les entreprises cherchent des financements du type leasing, sont encore la mobilité, la cybersécurité et les logiciels. J’observe d’ailleurs une augmentation des demandes de financement dans la téléphonie mobile, secteur où Axialease a lancé une offre de leasing pour les entreprises afin de les aider à résoudre leurs problèmes de coûts de possession (TCO), qui sont un vrai casse-tête pour leurs DSI. En revanche, la demande n’est pas très importante actuellement sur le financement du poste de travail, hors mobilité. De même, les marchés de l’impression et des terminaux points de vente (TPV) ont beaucoup souffert pendant le confinement, en raison du nombre important de commerces fermés.

Le recours massif aux Prêts Garantis par l’Etat (PGE) par beaucoup d’entreprises pendant le confinement, dans le Numérique notamment, a-t-il ralenti la demande pour du leasing ou d’autres formes de financement ?

Le Prêt garanti par l’Etat (PGE) a renforcé la trésorerie des entreprises. Ce faisant, il a donc certainement ralenti la demande pour des offres de financement du type leasing. Fort heureusement, Axialease a rencontré un certain succès pendant le confinement en relançant son offre de lease-back, qui est concurrentielle et dont la mise en place est rapide. Elle permet à une entreprise de transformer en leasing un produit déjà acheté sur fonds propres. Axialease donne à l’entreprise du cash en échange de sa facture d’achat, ce qui est une bonne pratique pour aider l’entreprise à maintenir sa trésorerie à flot en temps de crise. Le lease-back ne coûte pas plus cher qu’un leasing de base souscrit dès l’achat.

Les grands projets numériques vont-ils redémarrer dans les entreprises en 2021 ?

On peut l’espérer, d’autant que de nombreux grands projets IT structurants ont été décalés sur 2021, dans les secteurs des progiciels ou des renouvellements de parcs par exemple.

Les demandes de financement risquent-elles quand même de reculer dans l’IT et dans d’autres secteurs en 2021 ?

C’est possible, car le nombre de dépôts de bilan et de procédures collectives engagées a augmenté en septembre 2020. La situation économique des entreprises en difficulté risque même de se dégrader dès fin 2020. Celles qui auront passé le cap du premier trimestre 2021 y verront plus clair sur leur situation financière post confinement. Beaucoup d’entreprises tenteront alors de se relever financièrement, grâce au PGE par exemple, mais beaucoup n’y parviendront pas pour des problèmes de trésorerie. La plupart d’entre elles continueront donc à être prudentes sur le plan financier jusqu’à mi-2021.

De même, les crédits pourraient-ils être plus difficiles à obtenir dès le début 2021 suite à la présentation des premiers bilans 2020, dont beaucoup seront moins bons qu’en 2019, du fait des trimestres de confinement ?

Peut-être. Toutefois, les analystes des organismes de financement ainsi que ceux des assureurs-crédits, dont Euler-Hermes (ex-Sfac), ne tiendront pas compte uniquement du recul du chiffre d’affaires de l’entreprise en 2020, surtout si ses chiffres clés sont bons et qu’elle demeure rentable.

Les captives de financement créées par des constructeur IT comme Cisco, Dell, HP, etc., concurrencent-elles les leasers ? Ont-elles gagné des parts de marché grâce au confinement ?

Ces organismes financiers existent depuis des années chez les grands fournisseurs IT. Cette activité de financement est surtout un outil d’aide à la vente pour eux, outre le fait d’être très rentable… Nos clients ne les perçoivent pas comme des concurrents des leasers, d’autant qu’ils ne financent que leurs produits et services. Or, un client ne possède rarement que du Dell ou du HP dans son infrastructure IT. Je précise qu’Axialease laisse le choix au client, dans son intérêt, de ses fournisseurs lors de la mise en place d’un contrat de location.

Axialease constate-t-il une utilisation accrue de la signature électronique par ses clients suite aux confinements ?

Je remarque effectivement une augmentation de l’intérêt des entreprises pour les projets de signature électronique pendant le confinement. Ainsi, malgré les réticences de certains revendeurs IT par le passé, 20 à 30% des contrats de financement que nous signons aujourd’hui avec eux le sont sous forme électronique, contre à peine 10% en 2019. Attention toutefois, la facture électronique passe parfois encore mal dans le workflow des grands comptes. De même, nombre de TPE ne sont pas prêtes à l’adopter. Pourtant, l’e-signature devrait être la norme car elle permet de réaliser des gains importants en termes de rapidité d’exécution, d’écologie, etc.

Quels conseils Axialease donne-t-il aux revendeurs et aux entreprises pour optimiser leur trésorerie ?

Axialease conseillera toujours à un revendeur IT de préconiser du financement avec ses ventes, du type leasing par exemple, comme dans les secteurs des télécoms et de la bureautique. En effet, les dirigeants des entreprises veulent préserver leurs trésoreries pour affronter d’éventuelles nouvelles crises sanitaires ou financières. L’autre avantage de la location est de leur permettre de vendre plus vite et mieux, mais aussi de se créer une base de clients dont ils pourront accompagner l’évolution. Marylease, notre outil de pilotage du financement, leur donne d’ailleurs les solutions digitales pour les accompagner dans ce domaine.

Quant aux clients, en choisissant la location, ils peuvent piloter leurs parcs installés de manière assez fine car ils peuvent changer ou supprimer rapidement certains matériels, ce qui est impossible s’ils les achètent en fonds propres. Par ailleurs, comme Axialease gère pour eux la fin de contrat, les clients n’ont donc pas à se soucier de la seconde vie des produits et du traitement des déchets, deux arguments qui intéressent de plus en plus les clients.