Accueil Cloud computing Interview -« Je suis convaincu que la demande pour notre offre Cloud Data...

Interview -« Je suis convaincu que la demande pour notre offre Cloud Data Management ne peut que croître », Bipul Sinha, fondateur et CEO de Rubrik

Bipul Sinha, fondateur et CEO de Rubrik, était de passage à Paris. Il est accompagné sur sa droite de Dominique Fleury, le directeur France de l’entreprise.

Alors que Rubrik lance la nouvelle version de sa plateforme de Cloud management, Bipul Sinha, fondateur et CEO de Rubrik, de passage à Paris, et Dominique Fleury, directeur France de Rubrik, répondent à nos questionsRubrik a développé la première plateforme au monde de Cloud Data Management conçue pour la gestion de données convergées avec la protection des données, la recherche, l’analyse, l’archivage et la copie de données pour le Cloud hybride entreprise. Après trois ans d’existence et dix-huit mois de commercialisation, la jeune société dont le siège est basé à Palo Alto en Californie a récemment annoncé un carnet de commandes annuel approchant les 100 millions de dollars. Avec une croissance accélérée, la société est aujourd’hui présente sur 5 continents, et dans 10 pays de la zone EMEA, dont la France. Rubrik a été nommée par Gartner dans sa liste de Cool Vendors in Storage Technologies, 2016. Forbes l’a qualifiée en 2016 de prochaine start-up au milliard de dollars. 

 

Solutions Numériques : Comment pensez-vous avoir révolutionné la gestion des données ?

Bipul Sinha : Le monde de la sauvegarde et de la récupération des données n’est pas nouveau mais il n’y a pas eu beaucoup d’innovation sur ce marché. Du coup, nous nous sommes dit que c’était un environnement qui pouvait être simplifié et modernisé. Au lieu d’avoir deux, trois ou quatre sociétés de matériels et de logiciels nécessaires pour fournir des services de sauvegarde et de récupération des données, nous avons créé une solution unique, une solution qui apporte simplicité de mise en place et d’utilisation, répond aux enjeux d’élasticité et de scalabilité des entreprises d’aujourd’hui et permet des économies de coûts. Voilà, en gros, comment nous approchons le marché et c’est pour cette raison que Rubrik est actuellement en croissance rapide.

SN : Trois ans après votre création, vous rejoignez le cercle des licornes de la Silicon Valley… Vous avez réalisé une levée de fond en mai dernier (180 millions de dollars). Qu’en avez-vous déjà fait et quel avenir ?

BS.: Nous travaillons aujourd’hui pour que Rubrik devienne une société publique et nous espérons qu’elle deviendra à terme une très grande entreprise publique indépendante. Lorsque nous avons levé 180 millions de dollars, nous avions déjà fait une levée de fonds en série C et avions donc déjà de l’argent en banque. Nous n’avons donc pas encore touché cette nouvelle somme. Ces moyens financiers nous permettent de soutenir notre croissance rapide pour développer comme il se doit nos capacités de commercialisation et de marketing, et à poser les bases pour la construction d’une très grande entreprise.

SN : Préparez-vous une introduction en Bourse ?

BS.: Oui, dans les deux prochaines années.

SN : Allez-vous appuyer vos investissements en Europe ? Recruter ? 

BS.: L’Europe est aujourd’hui un de nos principaux marchés. Nous travaillons activement à notre déploiement en Europe avec des investissements et des embauches à travers l’Europe. Nous nous déployons sur des marchés clés. Nous avons aujourd’hui des équipes dans toutes les capitales de l’Europe occidentale et nous sommes déjà bien implantés sur des marchés tels que la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne et d’autres. Notre produit résonne en Europe et il existe une très forte demande. De ce fait, nous maintenons la cadence pour répondre à cette très forte demande et nous continuons à faire croître nos équipes dans tous ces marchés.

4 mots qui définissent votre entreprise

« Sans relâche, intégrité, vitesse et excellence »

En ce qui concerne notre vision RH, notre priorité est de favoriser l’embauche de personnes passionnées. Nous ne recherchons pas des candidats avec de gros egos car ce n’est pas dans notre culture. Nous favorisons des profils intelligents, impliqués et qui donnent du sens à la mission qui leur est confiée. Je dirais qu’en ce qui concerne la culture de Rubrik, nous sommes plutôt une entreprise avec une mentalité de cols bleus. Nous sommes donc des entrepreneurs dans l’âme, toujours prêts à nous retrousser les manches et à accomplir nos tâches.

SN : Où en êtes-vous plus précisément sur la France ? Le marché est-il porteur ? Pourquoi ?

BS.: La France a été un des premiers pays européens dans lequel nous nous sommes déployés. Nous sommes convaincus que nous avons un produit qui a ici un fort potentiel. Le sujet de la sauvegarde et de la récupération des données est une grande préoccupation des entreprises françaises.

Nous y avons une équipe très dynamique déjà établie. Dominique Fleury qui est notre directeur national en France a déjà embauché 9 personnes en tout juste un an, et nous continuons à nous développer et à répondre aux demandes de nos clients et prospects en France.

SN : Pouvez-vous nous citer des clients en France ?

BS.: Oui, bien sûr : FranceTV Publicité du Groupe France Télévision, l’Imprimerie Nationale et le Groupe Almerys, par exemple, pour n’en citer que quelques-uns.

SN : Comment fonctionnez-vous ? Vente directe ? Indirecte ? Pourquoi ?

Dominique Fleury : Rubrik est exclusivement disponible en vente indirecte avec des partenaires choisis – afin que notre produit soit le mieux compris possible – et bien implantés sur le marché. Des partenaires tels que Duonyx, Infidis, Newlode Group, Scasicomp, SCC, S-Cube, Skill Partner sont reconnus sur leurs marchés pour leur capacité à adopter et à faire adopter par leurs clients des technologies telles que celle de Rubrik. Dans une phase de lancement, comme elle l’est encore en France pour Rubrik, c’est important.

SN :  Quelles nouveautés à venir pour votre solution ? Allez-vous fonctionner sur Google ?

BS.: Rubrik est une société qui innove tous les jours. La base même de notre offre a été fondée sur de l’innovation technologique mais aussi métier afin de pouvoir bousculer les codes de l’univers de la sauvegarde et récupération des données. Nous annonçons d’ailleurs la version 4.1 de notre plateforme Alta, c’est la 10ème version en trois ans. 4.1 renforce notre offre de gestion de données multicloud avec entre autres le support de Google Cloud Platform intégré avec tous les principaux fournisseurs de Cloud, le support d’Amazon Web Services (AWS) et de Microsoft Azure, et une offre multi-location pour accélérer les services de cloud data management sécurisés et en libre-service.

Pour ce qui en est de votre question sur Google, je ne peux pas en parler pour le moment mais nous y travaillons. Donc, oui, nous devrions y arriver dans les 6-12 prochains mois.

SN : Quelles sont les principales différences de Rubrik par rapport à vos concurrents?

BS.: Ces différences peuvent se résumer en trois mots : Simplicité. Échelle et Cloud.

Simplicité. Au lieu de devoir acheter trois ou quatre solutions hardware et logicielles pour pouvoir gérer leurs besoins de sauvegarde et de récupération des données, les sociétés, en choisissant Rubrik, ont une solution unique qui peut se déployer sur site et dans le Cloud.

Echelle. Rubrik est conçu pour les plus grands et les plus exigeants systèmes d’entreprise.

Cloud. Rubrik est conçu pour répondre aux pressions d’élasticité de la génération du Cloud. Que l’on ait des besoins sur site ou dans le Cloud, notre plateforme peut répondre présente.

SN : Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) a-t-elle un effet (positif) sur vos activités ?

BS.: La solution de Rubrik est conçue pour répondre aux exigences de la GDPR et notre solution peut aider nos clients à ^s’y conformer. C’est effectivement un atout.

SN : Comment voyez-vous l’avenir à court et moyen termes de la gestion des données à la demande ?

BS.: Les tendances actuelles du marché nous montrent que l’adoption du Cloud et des Clouds multiples est croissante. Dans un monde où la fabrication des données et des applications est en pleine expansion, où les données se retrouvent dispersées de plus en plus dans des lieux, des datacenters et des Clouds différents, je suis convaincu que la demande pour notre offre Cloud Data Management ne peut que croître. Vu ce contexte, je suis confiant : l’avenir devrait être prometteur pour Rubrik

 

4 questions pour mieux comprendre la personnalité de Bipul Sinha

SN : Qu’est-ce qui a changé dans votre vie depuis que vous êtes le (l’un des) patron(s) de votre propre entreprise ?

BS.: Rien n’a réellement changé parce que le court terme n’est pas ma motivation première. Mon rêve : que Rubrik devienne une grande société publique pérenne. Nous en sommes donc à la première étape du voyage en quelques sortes. Cependant, je ne peux que célébrer nos réalisations actuelles. Nous sommes en chemin et je reste concentré sur les objectifs à long terme.

Vous avez certainement certaines valeurs qui vous sont personnelles (morale, environnementale, sociétale…). Les introduisez-vous dans votre entreprise ?

Rubrik en tant que société a sa propre fondation et son propre système de valeurs. C’est important pour moi. J’essaie de garder mon système de valeurs personnelles distinct de la société parce que je ne me vois pas imposer mes propres valeurs à mes employés. Une société est composée de personnes, et ces personnes ont divers intérêt et valeurs. Pour moi, il est important de permettre à chacun de s’épanouir de façon positive, et de mettre en place un univers qui permet aux employés d’atteindre leurs ambitions de carrière et leurs objectifs professionnels.

Quel est l’objet informatique dont vous ne vous séparez jamais ? Pourquoi faire ? (tant sur le plan professionnel que personnel).

Mon iPhone (NDLR : dit-il  en riant ). Quand je ne travaille pas avec, j’écoute de la musique. Une utilisation très classique en fait. Je suis un grand amateur de musique et j’aime particulièrement écouter de la musique classique indienne / traditionnelle des années 50-60.

Quelle personne ou entreprise, du secteur IT ou non, admirez-vous le plus, ou vous inspire le plus ?

Warren Buffet [NDLR : l’icône de Wall Street, surnommé « l’oracle d’Omaha] est définitivement pour moi une grande source d’inspiration. Sa vision à long terme, son habileté à se concentrer aussi sur le long terme de l’entreprise est définitivement très inspirant pour moi.

Pour ce qui est des entreprises, je pense qu’Oracle est une vraie source d’inspiration et un vrai modèle. Une idée de produit pertinente a été déclinée dans une offre multiproduits, et tout cela a transformé cette entreprise. C’est la seule société, axée sur le secteur entreprise, qui a réussi à franchir les 200 milliards de dollars. Je suis peut être partial, car j’ai travaillé chez Oracle, mais j’admire la résilience de cette entreprise et ses points forts.