Accueil Internet Internet renforce votre matière grise

Internet renforce votre matière grise

Si vous avez un grand nombre d’amis sur Facebook, certaines zones de votre cerveau (amygdale, cortex temporal et entorhinal ) présentent une matière grise plus dense. Rien d’étonnant : ce sont les zones liées aux relations sociales.

Lors des recherches d’info en ligne, les aires cérébrales activées sont celles de la lecture, de la mémoire spatiale, du raisonnement complexe et de la prise de décision. La navigation sur Internet est une véritable stratégie : on se demande si on clique ou non, et où. « Le processus affaiblit l’aptitude à comprendre », et on renonce à mémoriser l’information, puisqu’on sait qu’elle sera disponible plus tard. Internet développe une flexibilité permettant de traiter d’avantage d’informations, mais nuit à l’apprentissage. Voilà en (très) raccourci le passionnant dossier de la revue La Recherche de Septembre.

Le sujet est d’actualité : l’Education nationale pense à intégrer des cours d’apprentissage à Internet, et a demandé pour Janvier 2013 à l’Académie des sciences un rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants.

Jean Kaminsky

Jean Kaminsky