Intel défie ses concurrents avec de nouvelles puces dans la bataille pour l’IA

(AFP) – Le géant américain des puces électroniques Intel a défié ses concurrents Nvidia, AMD et Qualcomm mardi en dévoilant à Taïwan des puces et technologies qu’il a présentées comme à l’avant-garde de la révolution de l’intelligence artificielle.
 

Pendant des décennies, Intel a dominé le marché des semi-conducteurs, qui font fonctionner quantité d’appareils, des ordinateurs portables aux centres de données. Mais ces dernières années, ses concurrents, notamment Nvidia, ont pris de l’avance sur les processeurs spécialisés dans l’intelligence artificielle.

Dans un discours au salon Computex de Taïwan, le PDG d’Intel Pat Gelsinger a présenté les derniers processeurs Xeon 6 d’Intel pour serveurs et a dévoilé plus d’informations sur les puces Lunar Lake de nouvelle génération pour les PC à intelligence artificielle. « L’IA mène l’une des périodes d’innovation les plus importantes que l’industrie ait jamais connue« , a souligné M. Gelsinger. « La magie du silicium permet une fois de plus des avancées exponentielles dans le domaine de l’informatique qui repousseront les limites du potentiel
humain et alimenteront l’économie mondiale pour les années à venir », a-t-il ajouté. M. Gelsinger a vanté les derniers produits Intel, qui offrent selon lui la meilleure combinaison possible de performances, d’efficacité énergétique et d’accessibilité financière, donnant en exemple les systèmes Gaudi, utilisés pour l’IA avancée.

La présentation du dirigeant d’Intel succédait à celles de Jensen Huang, patron de Nvidia, de Lisa Su d’AMD et de Cristiano Amon de Qualcomm, qui sont engagés dans une compétition féroce pour les meilleurs produits destinés à l’IA. Microsoft vient aussi de dévoiler ses PC Copilot AI, qui intègreront des fonctions d’intelligence artificielle dans son système d’exploitation Windows. Ces ordinateurs seront aussi proposés par certains des plus grands fabricants mondiaux, dont Dell, HP, Samsung et Lenovo, et seront dotés de fonctions d’intelligence artificielle intégrées à l’appareil et pas seulement via internet.

M. Gelsinger a rejeté les affirmations de Qualcomm selon lesquelles ses puces d’IA pour PC étaient meilleures que celles d’Intel. « Je tiens à le dire tout de suite« , a-t-il déclaré: « Ce n’est pas vrai! » Les ordinateurs à intelligence artificielle devraient représenter 80 % du
marché des PC d’ici 2028, indique Intel, se basant sur des études du Boston Consulting Group.

Computex est la principale vitrine technologique annuelle de Taïwan, dont les usines de semi-conducteurs de pointe sont cruciales pour de nombreux produits, des iPhones aux serveurs qui font fonctionner ChatGPT.

 

Amber Wang avec Qasim Nauman à Séoul