Accueil Channel Intégration de Teams : la principale nouveauté majeure de Windows 11 ?

Intégration de Teams : la principale nouveauté majeure de Windows 11 ?

Windows 11 sera bien le nouveau système d’exploitation de Microsoft, mais difficile de suivre sa conférence mondiale de lancement ce 24 juin, car elle n’arrêtait pas de planter ! Le cloud public de Microsoft a-t-il été victime de son succès ? Rien de révolutionnaire pour l’instant pour cette pré-version. La principale annonce est l’intégration de Teams au futur Windows 11 et l’arrivée d’applications Android sur sa boutique.

Rassurez-vous, la pré-version du nouvel OS de Microsoft ne semble pas révolutionner la grande famille des Windows. Malheureusement. Enthousiaste mais pas souriant, Panos Panay, le chef produit Windows de Microsoft, a pourtant déclaré que son équipe avait « construit le Windows de demain, comme une place familière vous permettant de créer, de vous connecter partout, etc. ». Selon lui, Windows 11 est aussi plus beau, plus rapide, les updates sont 40% plus petites, il utilise moins d’énergie et il est le plus sécurisé de la génération.

Selon le cabinet d’études Forrester : « Windows 11 est construit sur la même base de code que Windows 10. C’est une bonne nouvelle, car cela signifie que la « casse » des applications et des pilotes qui a frappé de plein fouet les versions du système d’exploitation comme Windows Vista est peu probable. Et les applications Win32 pourront toujours fonctionner en mode natif sur Windows 11 ».

Microsoft a surtout montré des changements esthétiques

Mise à part cette bonne nouvelle, Panos Panay et son équipe ont surtout montré des changements esthétiques (nouveau menu démarrer, nouveaux thèmes, amélioration du multi fenêtrage, etc.) et quelques gadgets sympathiques sur le futur Windows 11, quand on arrivait à se connecter… tels que la mémorisation des actions groupées, ou les widgets, qui font leur retour. Microsoft mise désormais davantage sur le multi-tache, comme son concurrent… Apple.

Intégration au futur Windows 11 de Teams

La principale annonce pour l’instant est l’intégration au futur Windows 11 de Teams, application collaborative de Microsoft qui n’est plus indépendante, ni réservée à Office. L’éditeur intègre donc sa propre solution de messagerie multi-plateformes à son OS, une première. Selon Forrester, « Windows 11 devrait améliorer le travail collaboratif en s’intégrant à Microsoft Teams, ce qui facilitera la prise de contact avec des personnes directement à partir du menu de démarrage. Cette innovation arrive à point nommé dans le monde du COVID, qui a (ré)établi la centralité du PC dans l’avenir du travail et de la vie numérique. Il reste à voir si ces fonctionnalités auront du succès auprès des employés, mais elles sont orientées vers le nouveau monde du travail hybride ».

Microsoft Store accueillera des applications sous… Android !

Autre changement majeur, le Microsoft Store accueillera toutes les applications de Microsoft sur Windows 11, mais aussi celles sous Android déjà diffusées sur… l’Amazon App Store. En outre, l’éditeur renoncerait à demander une commission aux éditeurs, une première dans l’industrie.

Sinon, pas de prix, ni date de sortie révélée. Bref, au final, une présentation décevante réalisée par un chef produit ni charismatique, ni médiatique, d’une pre-version de Windows 11, sur un format technique pas très professionnel et bugué, et certainement pas à la hauteur de celles réalisées habituellement par Microsoft. Etrange, surtout quand on sait que Windows est son produit-phare depuis des décennies et qu’il est challengé désormais par Google et consorts.