Accueil Stratégie/Business Ingram Micro racheté par le chinois HNA

Ingram Micro racheté par le chinois HNA

L’américain Ingram Micro, l’un des plus gros distributeurs mondiaux de produits électroniques et informatiques, se fait racheter par une filiale du groupe chinois HNA pour environ 6 milliards de dollars.

HNA va acquérir le groupe américain par l’intermédiaire de la société Tianjin Tianhai, dont il est le principal actionnaire. Celle-ci prévoit de payer 38,90 dollars en numéraire pour chaque action Ingram. Avec un montant total évalué à environ 6 milliards de dollars, ce serait l’une des dix plus grosses acquisitions jamais réalisées à l’étranger par des groupes chinois (en excluant les reprises de dette), selon les données du cabinet spécialisé Dealogic.
Ingram, distributeur d’ordinateurs, de logiciels et équipements informatiques, est également un fournisseur de services technologiques. L’acquisition devrait être bouclée au deuxième semestre, sous réserve du feu vert des régulateurs. Ingram conservera son siège en Californie et sa direction actuelle, emmenée par le patron français Alain Monié, mais fera partie du groupe HNA. Cette intégration donnera à Ingram « la capacité d’accélérer les investissements stratégiques« , a commenté M. Monié. En outre, Ingram fera désormais partie d’un plus grand groupe, qui a des capacités logistiques complémentaires et une forte présence en Chine « susceptible de soutenir sa croissance », a-t-il ajouté.

Processus d’internationalisation

Connu à l’origine comme la maison-mère de la compagnie Hainan Airlines, HNA est désormais un gigantesque conglomérat, avec des intérêts dans l’aéronautique, la finance, le tourisme et la logistique, qui compte quelque 180 000 salariés dans le monde et a réalisé 29 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’an dernier. Poursuivant à marche accélérée ses efforts de diversification et d’internationalisation, HNA a multiplié les annonces de transactions en 2015. Il a ainsi pris 20% du loueur d’avions basé en Irlande Avolon, avant de racheter en novembre 24% de la compagnie aérienne brésilienne low cost Azul. Il avait précédemment mis la main sur la société suisse de services aéroportuaires Swissport. Dans le secteur du tourisme, le français Pierre et Vacances-Center Parcs, spécialiste des résidences de tourisme, a récemment entériné l’entrée de HNA dans son capital à hauteur de 10%. Le chinois avait en revanche renoncé à reprendre le voyagiste Fram.
Avec Ingram Macro, HNA ajoute une corde supplémentaire à son arc. La firme californienne renforcera les activités du conglomérat chinois dans la logistique, en lui donnant notamment « un accès à des opportunités d’affaires sur les marchés émergents« , a fait valoir son patron Adam Tan. Cette acquisition « aidera la branche logistique de HNA Group à se transformer et à devenir un opérateur de chaînes de distribution ». Une fois la transaction réalisée, Ingram deviendra la plus grosse des sociétés du conglomérat HNA en termes de revenus et « facilitera le processus d’internationalisation » du groupe chinois, a assuré M. Tan. Ingram n’a pas encore publié ses résultats annuels 2015, mais affichait en 2014 un chiffre d’affaires de 46,5 milliards de dollars et emploie 21 800 personnes dans le monde.

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP