Accueil Cloud computing Ikoula sur un petit nuage

Ikoula sur un petit nuage

L’hébergeur Cloud Ikoula se porte bien et le fait savoir au salon Cloud Computing Expo.

« Nous avons 7000 clients actifs et 600 serveurs infogérés, un datacenter à Reims et un datacenter de repli en Picardie », indique en préambule Reda Belouizdad, le directeur marketing d’Ikoula. Mais on retiendra surtout, depuis le début de l’année, les milliers de nouveaux clients marocains recrutés en quelques semaines, une info révélée par Jules-Henri Gavetti, le PDG d’Ikoula. Reda Belouizdad précise de son côté que cette explosion de clients est due à un blogueur local qui a expliqué sur son site comment profiter de l’offre gratuite pendant 6 mois d’iKoula, la même que l’on peut obtenir en France. Bien entendu, l’hébergeur doit ensuite transformer ces essais gratuits en monnaie sonnante et trébuchante. « Nous allons pousser des offres à coût agressif pour transformer ces commandes », précise Reda Belouizdad. Un frein existe cependant : au Maroc, on ne peut pas payer en rentrant simplement un numéro de carte bancaire en ligne… L’hébergeur doit donc trouver une solution d’ici la fin des 6 mois gratuits de son offre.

Autre sujet de satisfaction chez l’hébergeur, son offre de Cloud public « qui commence à bien démarrer », après une phase d’évangélisation du marché. « Nous avons expliqué aux entreprises qu’elles pouvaient utiliser le Cloud public pour effectuer des tests ou encore héberger des applications, sans nécessairement y mettre des données sensibles », explique Reda Belouizdad. En outre, l’entreprise a fait des efforts sur l’accompagnement  du client en s’assurant que toutes les étapes de son hébergement se déroulaient dans les meilleures conditions.

Ikoula revendique 10 % de nouveaux clients dans le Cloud public et se réjouit également de sa croissance dans l’infogérance. Des sujets de satisfactions qui devraient se concrétiser dans les résultats financiers bientôt annoncés de l’entreprise.

Juliette Paoli