Accueil Cloud computing IBM ouvre un datacenter parisien

IBM ouvre un datacenter parisien

IBM ouvre un datacenter SoftLayer (société rachetée par IBM en 2013) à Paris pour les entreprises qui souhaitent conserver leurs données en France. Ce centre fait partie des investissements stratégiques d’IBM dans le domaine du Cloud. IBM aura ainsi ouvert 15 nouveaux datacenters en 2014 pour un investissement total de 1,2 milliard de dollars afin de renforcer sa présence Cloud dans le monde. « Avec ce nouveau datacenter à Paris, nous proposons à nos clients français de supporter leurs charges de travail et leurs applications avec la garantie que leurs données restent dans leur pays, et nous offrons à nos clients internationaux la possibilité de les rapprocher de leurs propres clients et utilisateurs présents en France. », explique Lance Crosby, CEO de SoftLayer. Le datacenter de Paris offre une capacité de plusieurs milliers de serveurs physiques et supporte toute la gamme des services d’infrastructure Cloud de SoftLayer, y compris les serveurs bare metal, les serveurs virtuels, les systèmes de stockage et les réseaux. Ce centre s’intègre aux autres datacenters SoftLayer et points de présence (PoP) réseau partout dans le monde, via le réseau privé de la société. Les clients ont accès à des services déployés à la demande, qu’ils contrôlent à distance, pour créer des environnements publics, privés ou hybrides.

L’ouverture de ce datacenter parisien s’inscrit dans le contexte de fort développement du marché du Cloud Computing en France, passé de 2,2 milliards d’euros en 2012 à 4,1 milliards d’euros en 2014 selon le cbinet d'analyse français Markess.  

Juliette Paoli