Accueil Formation HomeServe fait monter en compétence ses salariés avec l’e-learning

HomeServe fait monter en compétence ses salariés avec l’e-learning

HomeServe
Logo HomeServe

L’entreprise se transforme numériquement, les salariés aussi. Avec l’e-learning, HomeServe développe l’aptitude de ses collaborateurs à faire leur propre migration digitale.

En 2012, HomeServe France, société de services pour la maison (plomberie, électricité, chauffage), s’équipe du Learning Management System e-doceo afin de soutenir la transformation digitale de l’entreprise en répondant aux nouveaux comportements et usages de ses 450 collaborateurs. La formation, qui représentait 3 % de la masse salariale fait partie des fondamentaux de l’entreprise, au même titre que la culture de l’innovation.

Valérie Monnier
Valérie Monnier, HomeServe

« HomeServe a toujours investi fortement dans la formation, qui fait partie intégrante de sa culture d’entreprise. Aujourd’hui, la transformation digitale touche aussi bien nos processus métier, nos offres que nos collaborateurs dans leur manière de travailler », indique Valérie Monnier, responsable Management des Compétences de HomeServe France. En outre,
« L’âge moyen d’HomeServe est de 35 ans, les collaborateurs sont très sensibles à cette évolution numérique », ajoute-elle.

Plus d’apprenants, plus de cours, plus de collaboratif

Dans ce contexte, HomeServe choisit la solution d’e-learning Vodeclic pour développer le mode collaboratif lié à la montée en puissance des réseaux sociaux d’entreprise. La solution répondait à plusieurs des objectifs de l’entreprise : « Elargir notre cible d’apprenants, enrichir notre offre de formation, positionner la formation au cœur de notre transformation digitale, développer le mode collaboratif, et accroître l’aptitude des collaborateurs à faire leur propre migration digitale »

Avant le lancement de la solution en mai/juin 2015, HomeServe lance une campagne de communication interne importante pour sensibiliser les collaborateurs. « Je pense que la communication est la clé pour la réussite d’un tel projet. C’est pourquoi, outre des réunions d’information pour le COMEX et les managers, nous avons distribué des flyers et envoyé par mail le lien vers une vidéo démontrant tous les atouts de la solution », précise Valérie Monnier.

75 % des salariés se formerons fin 2016, prévoit HomeServe

Aujourd’hui, le bilan est très positif pour l’entreprise, la moitié des salariés étant des utilisateurs réguliers. Valérie Monnier est optimiste : « Je suis persuadée que nous atteindrons les 75 % fin 2016. ». « Le suivi des statistiques nous permet de cibler nos actions de communication en fonction du profil des utilisateurs et nous apporte de précieuses données sur la manière de communiquer. », ajoute-elle.

Parmi les bénéfices, la responsable note qu’il n’y a « plus de formation présentielle sur les outils les plus répandus, tels que Pack Office. C’est un gain important en termes de temps passé en formation et en préparation. ». Le nombre de formés est également bien plus important « Nous formons 3 à 5 fois plus de collaborateurs qu’en présentiel, plus rapidement et pour un coût extrêmement compétitif. » Les salariés à faible niveau de qualification, de leur côté, voient Vodeclic comme une réelle opportunité de progression. Et les collaborateurs apprécient la possibilité d’utiliser la plateforme le soir et le week-end à des fins personnelles. Globalement, « l‘état d’esprit « e-learning » est en train de prendre sa place au sein d’HomeServe, les managers citent naturellement Vodeclic lorsque les collaborateurs ont des besoins », précise la responsable.

Valérie Monnier indique quelques axes d’amélioration à mettre en œuvre au sein de l’entreprise, comme « motiver les utilisateurs à créer leur propre parcours de formation proposée par la plateforme » et, côté managers, les « encourager à « freiner » leur contrôle en donnant la liberté aux collaborateurs d’utiliser Vodeclic en toute autonomie. » Et de conclure : « Il en va de la responsabilité sociale de l’entreprise de faire monter en compétences tous les salariés

Juliette Paoli