Accueil Applications Henri van der Vaeren prend ses marques chez SAP France

Henri van der Vaeren prend ses marques chez SAP France

Le nouveau directeur général de la filiale française du géant allemand a tenu sa première conférence de presse il y a quelques jours : il est partisan du changement dans la continuité. Franck Cohen, directeur EMEA, a profité de cette occasion pour commenter les résultats du premier trimestre.

Âgé de 45 ans, Henri van der Vaeren, d'origine belge, est entré chez SAP en 2010 avec un bagage de 22 ans d'expérience du monde des TIC, dont 17 dans les télécommunications (notamment au Colt Telecom Group). « J'ai beaucoup appris au cours de mes 19 mois d'expérience au sein de SAP et de mes nombreuses réunions avec les membres de divers comités exécutifs que j'ai rencontrés« , explique l'ancien directeur général de SAP Belgique et Luxembourg. « SAP doit apporter beaucoup plus qu'un simple logiciel aux entreprises : nous devons aussi apporter des bonnes pratiques de gestion et un moyen de fournir de la valeur pour que le client puisse exercer son métier plus efficacement« .

Aligner métier et IT

« Si le métier et l'informatique sont alignés, l'efficience s'améliore de 20 %, contre 8 % s'il n'y a pas d'alignement entre métier et informatique et 2 % seulement si le métier et l'informatique ne collaborent pas« , poursuit Henri van der Vaeren. « Nous nous adressons donc autant aux gens de l'informatique qu'à ceux du métier« .

Autre engagement du nouveau patron de la filiale française, l'innovation. « 60 % des transactions au niveau mondial passent quelque part par une solution SAP« , constate-t-il. « Une technologie comme HANA, par exemple, est de nature à simplifier énormément les architectures IT et à démultiplier les vitesses de traitement de ces données. Une autre innovation majeure est l'ouverture à la mobilité : tous les logiciels SAP sont désormais accessibles en mobilité, notamment via le SAPstore  ; c'est ce que fournisseurs et partenaires nous demandent« .

Renforcer les liens avec les partenaires

« Le rôle de SAP est l'accompagnement à l'innovation et la gestion de la qualité, pas le consulting de base« , explique Henri van der Vaeren, qui cherche ainsi à gommer les éventuelles craintes des partenaires et à clarifier la position de SAP. « Nous allons vers plus de transparence, en contrepartie de quoi je demanderai à nos partenaires de ne pas modifier le logiciel lorsque cela n'est pas absolument nécessaire. D'expérience, je sais que cette stratégie est payante« .

Mais il s'agit aussi d'une stratégie groupe. Et c'est bien là toute la difficulté du nouveau patron de la filiale française : trouver sa place et marquer la stratégie de son empreinte tout en se conformant aux directives du groupe et en s'inscrivant dans la continuité du travail accompli par son prédécesseur, Nicolas Sekkaki, démissionnaire de ce poste en avril dernier.

Benoît Herr

Suite de l'article sur erp-infos.com

Benoît Herr