Accueil Confidentialité des données Gouvernance des identités : SecurityIQ 6.0 l’étend aux données stockées dans des...

Gouvernance des identités : SecurityIQ 6.0 l’étend aux données stockées dans des fichiers de type tableurs et documents

SecurityIQ de SailPoint pour la gouvernance et sécurité des données

Au-delà des applications, SailPoint étend la gouvernance des identités aux données stockées dans des fichiers de type tableurs et documents avec son outil SecurityIQ 6.0 et la possibilité d’un déploiement à partir d’un datacenter ou d’une plateforme Cloud publique.

 

À l’heure où le volume de données des entreprises augmente de façon exponentielle, et compte tenu de la multiplication des réglementations de protection de la confidentialité telles que le Règlement général sur la protection des données (RGPD), SecurityIQ 6.0 a pour ambition de permettre aux organisations de découvrir et sécuriser les données stockées dans des fichiers, généralement hors de portée de l’équipe informatique, et cibles des hackers.

 

L’éditeur met en avant les nouvelles fonctions suivantes

  • Possibilité de déploiement via une plateforme cloud publique, de type Amazon Web Services ou Microsoft Azure, ou dans un centre de données
  • Possibilité de gérer les accès à la fois aux systèmes de stockage de fichiers sur site tels que SharePoint, ainsi qu’aux systèmes de stockage de fichiers dans le Cloud, tels que Box, DropBox, Google Drive et OneDrive
  • Un modèle de connectivité adaptatif permettant aux organisations présentant des environnements de stockage vastes et complexes d’optimiser la classification des données et l’analyse des permissions
  • Une gestion des alertes et des procédés criminalistiques optimisés et basés sur des preuves, révélant de meilleurs renseignements via une interface conviviale, de sorte que les équipes de sécurité et d’audit puissent rapidement détecter les activités suspectes et y remédier de manière proactive : lorsqu’on constate par exemple le téléchargement par un utilisateur de quantités importantes de données en dehors des heures de bureau, ou la possibilité d’alerter un administrateur lorsque les fichiers sont renommés en grandes quantités, ceci incluant la détection des signes de rançongiciels.