Accueil Analytics Google Cloud, le nouveau Google for Work

Google Cloud, le nouveau Google for Work

Google Cloud
Google Cloud, ex Google for Work

A l’occasion de l’événement Google Horizon qui s’est tenu hier à San Francisco, Google a annoncé que son offre « business-to-business cloud computing », alias Google for Work, faisait peau neuve, avec un nouveau nom : Google Cloud.

Infrastructures, applis et équipement : Google veut s’implanter plus fortement sur le segment professionnel et se rapproche de son objectif : devenir une « Cloud company ». Son Google Cloud, ex Google for Work, marque ses intentions. « Nous avons le plaisir d’annoncer aujourd’hui Google Cloud, un portfolio unique de produits, technologies et services de Google », a indiqué Diane Greene, vice-présidente senior de Google Cloud. Et de préciser : « Google Cloud couvre tous les besoins. Il inclut Google Cloud Platform, nos applications de collaboration et de productivité [NDLR : les Google Apps for Work Gmail, Docs, Sheet, Slides, Drive, Calendar, Hangouts, désormais appelées G Suite], tous nos outils et API de machine learning, les API professionnelles de Maps.» Il intègre également les téléphones et tablettes Android, ainsi que les Chromebooks

Une approche « centrée sur l’ingénierie »

Google Cloud, ce ne sont pas uniquement des produits. Diane Greene précise : «  C’est aussi la manière dont nous travaillons aux côtés des entreprises, ainsi qu’une approche centrée sur l’ingénierie. La transformation numérique et la migration vers le Cloud sont des processus techniques. Nous avons des ingénieurs clients, des ingénieurs fiabilité clients, des ingénieurs fiabilité des sites, des ingénieurs produits, tous dédiés à accompagner nos clients dans leur migration, déploiement et évolution au sens large. »

Dans ce nouveau portfolio Google Cloud, Google Cloud Platform, qui est dorénavant utilisée par plus d’1 milliard d’utilisateurs finaux selon Google, sera disponible dans 8 nouvelles régions dans le courant de l’année 2017: Mumbai (Inde), Singapour, Sydney, Virginie du Nord, Sao Paulo, Londres, Finlande et Francfort. D’autres régions seront annoncées l’an prochain, promet Google.

 

google-cloud-network

 

Google Cloud Platform intègre également des mises à jours de solutions data analytics et de Cloud Machine Learning. Et la gestion des identités et des accès à été introduite pour permettre aux entreprises d’affiner leurs politiques de sécurité. « Alors que nous entrons officiellement dans l’ère Google Cloud, Google Cloud Platform (GCP) offre de nouvelles possibilités à davantage de pays, environnements, applications et utilisateurs. Notre but reste le même : nous voulons construire le Cloud le plus ouvert possible pour les entreprises et leur simplifier le développement et la diffusion de logiciels « , a expliqué Brian Stevens, vice-président de Google Cloud