Accueil Réglementation/Loi Getty Images accuse Google de piratage

Getty Images accuse Google de piratage

Marque Google
Logo Google

L’agence de photos Getty a déposé plainte mercredi contre Google auprès de la Commission européenne pour pratiques anticoncurrentielles, reprochant notamment au moteur de recherche de « promouvoir le piratage ».
Getty se joint ainsi aux poursuites engagées en 2015 par Bruxelles contre le moteur de recherche américain pour abus de position dominante dans la recherche sur l’internet. La Commission européenne a lancé récemment une nouvelle offensive contre le géant américain, avec cette fois dans son viseur le système d’exploitation Android.
Un porte-parole de la Commission européenne a confirmé mercredi 27 avril avoir reçu la plainte de Getty, « qu’elle va examiner ». « La plainte de Getty Image se concentre particulièrement sur les changement effectués en 2013 sur Google Images, le moteur de recherche pour images de Google, qui ont non seulement affecté l’activité de licences d’images de Getty Images mais aussi les créateurs de contenus dans le monde entier, en créant des galeries (…) de contenus de haute résolution sous droit d’auteurs », affirme l’agence dans un communiqué.
« Dans la mesure où la consommation d’image est immédiate, une fois que l’image est diffusée en haute résolution, en grand format, il y a peu d’incitation à aller voir l’image sur le site dont il provient à l’origine », ajoute l’agence.

Les utilisateurs,  » pirates accidentels  »

Les changements effectués en 2013 ont notamment  » promu le piratage, conduisant à une large infraction des droits d’auteurs en transformant les utilisateurs en pirates accidentels « , regrette l’agence qui affirme représenter plus de 200 000 photojournalistes, créateurs de contenus et artistes.
« Les artistes ont besoin de gagner leur vie afin de maintenir leur créativité et les droits de licence sont essentiels à cet égard », a commenté le responsable juridique de Getty Images Yoko Miyashita. « Cela n’est pas possible si Google siphonne le trafic et crée un environnement dans lequel il peut revendiquer les profits générés par les créations de particuliers », a-t-il ajouté.

Le service Google Images avait déjà fait l’objet d’une plainte en 2013 déposée par le Cepic (Centre of the Picture Industry), un groupe d’intérêt qui fédère des centaines d’agences de photographie et de banques d’images en Europe, comme Getty Images et Corbis.

 

Auteur : La rédaction avec AFP

Juliette Paoli