Accueil Big Data Gérer la complexité du paysage IT grâce à l’intelligence opérationnelle

Gérer la complexité du paysage IT grâce à l’intelligence opérationnelle

Données machines
Données machines

L’informatique décisionnelle et d’analytique en temps réel, ou intelligence opérationnelle, un atout pour surmonter la complexité des problématiques IT.

Meilleure connaissance des enjeux de sécurité, système plus réactif et service client amélioré : une étude de Quocirca ( » Les maitres des machines II ») commandité par Splunk, éditeur de solutions Big Data, identifie les trois domaines pour lesquels une bonne intelligence opérationnelle, en permettant de surmonter la complexité des problématiques IT, fait avancer le business.

« Alors que les entreprises se libèrent des contraintes budgétaires liées à la crise financière passée, les départements IT redéployent leurs efforts pour apporter de la valeur aux enjeux business, à commencer par développer une meilleure expérience client alors que les interactions se font par de multiples canaux », explique Bob Tarzey, analyste chez Quocirca. « Cette évolution conduit à intensifier la complexité des problématiques IT et à augmenter le volume des données machines, qui, si elles sont mal gérées, entraînent une augmentation du chaos des données. En revanche, si ces données sont correctement collectées et exploitées, il est possible d’en obtenir une meilleure visibilité grâce à une intelligence opérationnelle performante. Les bénéfices qui en résultent sont précieux pour les entreprises : une meilleure connaissance des enjeux de sécurité, un système plus réactif et un service client amélioré à tous les niveaux. »

Quocira a réalisé ce sondage auprès de 380 entreprises au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Suède et aux Pays-Bas. Le rapport complet peut être téléchargé ici.

 

 

Juliette Paoli