Accueil Intelligence artificielle Fujitsu va investir plus de 50 millions d’euros en France, en particulier...

Fujitsu va investir plus de 50 millions d’euros en France, en particulier dans l’Intelligence Artificielle

Fujitsu a annoncé un investissement de plus de 50 millions d’euros sur cinq ans afin de soutenir l’innovation digitale en France. Cette initiative, basée sur une collaboration avec le gouvernement français, vise au développement de nouveaux services et à l’acquisition de nouvelles technologies, indique le Japonais.

Le japonais va ouvrir un centre d’excellence (CoE) au sein de l’incubateur de l’École Polytechnique, le Drahi X-Novation center, au cœur de Paris-Saclay, l’un des plus importants pôles de recherche et technologie au monde en matière d’innovation. Le CoE collaborera avec les unités de recherche et de développement commercial du Groupe Fujitsu, spécialisées dans l’Intelligence Artificielle. Ceux-ci se concentreront principalement dans les domaines du machine learning, du deep learning et du Natural Language Processing. Les solutions et services créés par le CoE seront commercialisés à travers la plateforme Fujitsu Digital Business Platform MetaArc. Le CoE proposera des solutions dans l’Internet des Objets, le marketing digital, ou encore la sécurité à destination des entreprises, plus particulièrement spécialisées dans le retail et l’industrie.
Le centre d’excellence offrira la possibilité aux start-ups basées au Drahi X-Novation center de participer aux projets de développement. Il accueillera également les étudiants talentueux et les stagiaires de l’École Polytechnique. Ces derniers pourront ainsi participer à des projets de recherches basés sur des problématiques clients réelles. Fujitsu entend ainsi contribuer activement à la formation de spécialistes du digital en France. Outre les discussions en cours avec l’École Polytechnique, Fujitsu souhaite favoriser des liens similaires avec d’autres grandes écoles d’ingénieurs et universités de recherche basées en France.

Intelligence Artificielle : des recherches conjointes avec l’Inria

Fujitsu va également mettre en place avec l’institut de recherche français Inria un programme de recherche sur l’Intelligence Artificielle à compter d’avril 2017. Elle mettra notamment l’accent sur l’interprétation des données issues des objets connectés. Les résultats obtenus via cette collaboration seront intégrés à l’offre d’Intelligence Artificielle de Fujitsu, la plateforme « Human Centric AI Zinrai ».

Fujitsu compte également renforcée sa collaboration avec les startups françaises, notamment avec Scality, basée en France et aux Etats-Unis et développant des produits de Software Defined Dtorage. Au cours des années 2017 et 2018, Fujitsu et Scality développeront la création d’ un site de stockage à grande échelle permettant un partage mondial des données.
Rappelons qu’en novembre 2016, Fujitsu a conclu un partenariat avec Bpifrance, la banque d’investissement publique française. « La France est un marché stratégique important pour Fujitsu. Non seulement en raison du pourcentage élevé d’entreprises françaises qui voient le numérique comme une priorité, mais aussi compte-tenu du nombre important de talents présents sur le territoire, qu’il s’agisse de mathématiciens, d’ingénieurs ou de la communauté dynamique de start-up. Nous avons hâte de continuer à faire progresser l’Intelligence Artificielle, en co-créant des technologies qui aideront les entreprises à tirer profit de la transformation digitale », commente François Fleutiaux, vice-président Senior et directeur des ventes chez Fujitsu EMEIA.

Fujitsu fera un point d’avancement sur ces initiatives au Fujitsu World Tour, prévu à l’été 2017.