Accueil Cybercriminalité Fuite massive de données médicales : enquête judiciaire ouverte à Paris

Fuite massive de données médicales : enquête judiciaire ouverte à Paris

La section cybercriminalité du parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête après la fuite sur Internet d’informations médicales sensibles de près de 500 000 personnes en France, a indiqué le parquet jeudi à l’AFP.

L’enquête, confiée à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), a été ouverte du chef d' »accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données » et « extraction, détention et transmission frauduleuse » de ces données, a précisé le parquet.

La Direction générale de la santé a indiqué mercredi à l’AFP que cette fuite faisait par ailleurs l’objet d’investigations par « l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), le ministère des Solidarités et de la Santé, en lien avec la Cnil et l’éditeur de logiciel, dont il est suspecté que des anciennes installations de sa solution de gestion de laboratoire soient impliquées« . Lire Fuite de données médicales en France : la Cnil lance des investigations (solutions-numeriques.com)
L’Anssi avait auparavant déclaré à l’AFP avoir identifié l' »origine » de la fuite des données de santé et l’avoir signalée au ministère des Solidarités et de la Santé en novembre 2020.

 

La Rédaction avec AFP