Accueil Télécommunications Free récupère de nouvelle fréquences 1800 MHz

Free récupère de nouvelle fréquences 1800 MHz

Free vient de récupérer des fréquences 1800 MHz pour ses couvertures mobiles 4G et 4G+.

A compter du 1er janvier 2015, Free va pouvoir exploiter la bande 1 800 MHz que vient de lui accorder l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes, alias l’Arcep. 5 MHz lui ont été attribués sur cette fréquence. L’opérateur pourra l’exploiter en début d’année sur le territoire métropolitain à l’exception de Marseille qui attendra le 1er avril, et de Paris et Nice potentiellement couverts à partir du 1er juillet.

L’Arcep précise que « cette demande a été effectuée dans le cadre des orientations publiées par l’Autorité concernant l’introduction de la neutralité technologique dans la bande 1800 MHz. Elles visent notamment à assurer une répartition équilibrée entre les quatre opérateurs mobiles 4G, des fréquences de la bande, grâce à des restitutions de la part d’Orange, SFR et Bouygues Telecom au bénéfice de Free Mobile, dernier entrant sur le marché. » Bref, l’Arcep fait jouer le principe d’égalité entre opérateurs et les conditions d’une concurrence effective.

Cette autorisation s’accompagne d’obligations pour Free, car « le titulaire doit utiliser de manière effective et efficace les fréquences qui lui sont attribuées » précise l’Arcep dans le document officiel de sa décision. Ainsi, Free a une obligation de performance des zones de couverture à très haut débit avec une disponibilité dans au moins 95 % des tentatives de connexion et effective 24 heures sur 24. En outre, le déploiement de cette bande doit couvrir a minima 25 % de la population métropolitaine d'ici le 11 octobre 2015, 60 % au 11 octobre 2019 et 75 % au 11 octobre 2023.

Avec ces fréquences, Free pourra améliorer ses couvertures 4G et 4 G+ ou même les utiliser pour la 2G qui représente encore la moitié du trafic vocal en France.

Juliette Paoli