Accueil Stratégie/Business Française des Jeux : le numérique commence à porter ses fruits

Française des Jeux : le numérique commence à porter ses fruits

Logo FDJ

L’engouement pour le grattage, les paris sportifs mais aussi le numérique ont boosté le chiffre d’affaire 2015 de la Française des Jeux (FDJ) à 13,7 milliards d’euros, avec une augmentation des ventes de 5,4 %.

Les ventes  en ligne ou bien dans le réseau physique équipé de bornes informatiques ne représentent encore que 4,1% de l’ensemble de l’activité mais sont en progression de 19 % (567 M €,), à comparer à 3,7% des ventes et 478 M € de ventes en 2014. 1,3 million de clients ont succombé aux jeux en ligne, soit 100 000 nouveaux clients. La société, dont l’Etat détient 72%, espère que, dopées par un investissement de 500 millions d’euros sur 5 ans, elles représenteront 20 % des mises en 2020.

Alors que le réseau de distribution « continue à pâtir de difficultés sectorielles dans la presse et le tabac » et est descendu à 31 900 points de ventes contre 32 700 en 2014 ou 35 800 en 2010, la FDJ mise effectivement beaucoup sur le numérique. 23 000 nouveaux terminaux de prises de jeu ont été mis en place pour numériser le réseau physique.

En 2016, la FDJ compte dépasser la barre des 14 Mds€ et des 5% de ventes numérisées. Stéphane Pallez, présidente-directrice générale de la Française des Jeux, souligne « En plébiscitant les jeux à gratter, les paris sportifs et les jeux numérisés, les Français ont choisi l’innovation et le numérique en 2015, répondant à la volonté de FDJ de révéler le potentiel de ses relais de croissance. Les performances de l’année placent FDJ en bonne position pour  réussir sa transformation numérique liée au projet FDJ 2020. FDJ vise en 2016 à dépasser la barre des 14 Mds de ventes et de 5% de ventes numérisées, séduire 400 000 nouveaux clients grâce aux paris sportifs et accélérer ses investissements dans l’innovation. Le développement de notre savoir-faire numérique nourrira aussi l’ambition internationale de FDJ, 4ième loterie mondiale».

Atteindre 20% des ventes numérisées d’ici 5 ans

FDJ va investir d’ici à 2020 plus de 500 millions d’euros, notamment pour transformer son socle informatique (250 M €), numériser le réseau (180 M €) et investir dans l’innovation à travers des fonds de start-up. Le projet FDJ 2020 porte aussi une ambition internationale qui passe par la vente de technologies et de services à des opérateurs de jeux de hasard et/ou de paris sportifs.

Côté clients,.l’objectif de FDJ est de + 1 million de joueurs d’ici 5 ans pour un total espéré de 27,3 M de clients,  20% des ventes numérisées et 10 % des ventes sur des jeux à innovation de rupture.