Accueil Insolite Feng Shui Computing

Feng Shui Computing

« Comme disait le philosophe Fugu Sashimi : «Le chemin le plus court d'un point à un autre est la ligne droite, à condition que les deux points soient bien en face l'un de l'autre.» c’est en ces termes que Bill Salmon a démarré la présentation de lancement du dernier-né des projets de SGI, baptisé « Feng Shui Computing ». Il a pour but de mettre au point une solution novatrice pour détendre les ordinateurs stressés par trop de calcul. Ce que M. Salmon confirme : « Nous avons pour but de mettre au point une solution novatrice pour détendre les ordinateurs stressés par trop de calcul.»

Le principe sur lequel repose le Feng Shui est que tout ce qui nous entoure relève d’une énergie universelle. Le dessein du Feng Shui est de faire en sorte que la libre circulation des énergies soit optimale en nous comme à l’extérieur de nous.

Le Directeur du projet, Lee Mande détaille : «Nous sommes parti du constat que pendant les phases de calcul intenses, 78% des ordinateurs présentaient des signes de stress comme par exemple des pertes de données, des erreurs de calcul voire des fuites d’octets ». Suite à ce constat les équipes R&D de SGI ont mis en place le projet du Feng-Shui Computing. « Après le lancement du Bide Data en 2012, nous nous devions d’ajouter cette solution à notre offre globale.» ajoute M. Lee Mande.

Partant d’une feuille blanche, à grands carreaux, les ingénieurs de SGI ont immédiatement compris qu’il était primordial de travailler en priorité sur l’élément fondateur de tous les ordinateurs, à savoir le « bit ».

«Notre première idée a, en effet, été d’élaborer une version du bit qui puisse relaxer les traitements informatiques» annonce M. Lee Mande. «Nous avons pour cela, mis au point le Zen-bit.».

Grâce au Zen-bit, un état intermédiaire entre le 0 et le 1, une relaxation intense de l’ordinateur est possible. « Les opérations élémentaires sont faites de façon plus cool et les résultats gagnent en précision de façon spectaculaire.» explique Lee Mande. « Nous avons constaté que cette approche du traitement des données s’adapte parfaitement aux applications de Bide Data et de Clown Computingdétaille M. Lee Mande.

SGI travaille déjà à la prochaine étape qui est la mise au point du « Ying Yang Storage » assurant aux données un double mode d’équilibrage : le turbo scale-out et le scale-up GTI. « Nous aurons ainsi une solution optimale de bout en bout.» conclut M. Lee Mande.

Frédéric Mazué