Accueil Emploi Externalisation des salariés de la DSI de PSA : le constructeur instaure...

Externalisation des salariés de la DSI de PSA : le constructeur instaure une prime de 6 000 euros

198 salariés de la Direction des systèmes d’information de PSA Peugeot Citroën doivent être transférés en juin prochain chez Capgemini, en provenance des sites de Sochaux, Bessoncourt près de Belfort, Mulhouse, Poissy, Vélizy et Rennes. Le constructeur leur a proposé une prime de 6 000 euros et un « droit au retour ».

Une réunion extraordinaire du CCE (comité central d’entreprise), tenue lundi 22 février à Poissy (Yvelines), s’est conclue dans la soirée par la proposition d’une prime de 6 000 euros bruts pour les salariés dont le poste va être transféré auprès du groupe informatique français Capgemini, ont indiqué les représentants FO, CFDT et CFE-CGC du site de Sochaux (Doubs), l’un des principaux concernés. La proposition instaure également un droit au retour chez PSA dans un délai de trois ans en cas « d’inadéquation de poste » et la possibilité de choisir une autre « mobilité externe » jusqu’à fin mars prochain, a-t-on précisé de même source.

Les propositions n’ont pas éteint l’opposition des syndicats à l’externalisation, qu’ils jugent injustifiée et non garante du maintien des acquis sociaux. « Nous demandons toujours l’arrêt de cette mesure  dont l’intérêt n’a pas été démontré », a dit à l’AFP Olivier Laurent, représentant CFE-CGC de Sochaux. Les mesures « ne correspondent pas aux attentes des salariés », car la possibilité de mobilité ou de retour « ne sera pas automatique », étant soumise à approbation patronale pour certains postes. Selon M. Laurent, « cela ne respecte pas le volontariat qui est l’esprit du Nouveau contrat social », l’accord de compétitivité de PSA.

Tout en saluant une « ouverture », les sections FO et CFDT de Sochaux ont réaffirmé leur « opposition », du fait que le transfert sera obligatoire. « PSA dispose de tous les moyens économiques et humains nécessaires à la poursuite de ces activités en interne », a souligné la CGT de Sochaux. Mais pour PSA, l’externalisation répond à l’objectif de « se concentrer sur le cœur d’activité » en faisant appel au « savoir-faire » de Capgemini, « leader mondial de son domaine », a exposé un porte-parole de PSA à l’AFP.

 

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP