Accueil Expert Expertise NetScout Systems – Libérez le potentiel du Cloud grâce à une...

Expertise NetScout Systems – Libérez le potentiel du Cloud grâce à une meilleure visibilité

Daniel Crowe
Daniel Crowe-NETSCOUT

Cette tribune a été rédigée par Daniel Crowe, vice-président France, Benelux et Southern Europe de NetScout Systems, sur le thème du Cloud et des enjeux de visibilité (infrastructure et interconnexions) pour une meilleure performance.

Le Cloud tient un rôle de plus en plus prépondérant dans l’entreprise et dans sa performance. Gage de l’ampleur du phénomène, l’annonce des revenus trimestriels de l’activité dédiée aux services de Cloud intelligent de Microsoft. L’offre a été développée de façon offensive pour capitaliser sur le fait qu’à travers le Cloud les entreprises bénéficient d’une plus grande agilité, d’une souplesse accrue ainsi que d’une réduction des dépenses d’investissements. Elle a rapporté à la firme informatique 9,6 milliards de dollars au dernier trimestre[1].

Près de deux tiers des tâches des entreprises sont actuellement exécutées dans le Cloud, qu’il soit public, privé ou hybride[2]. On s’attend à ce que ce chiffre passe à quatre sur cinq d’ici deux ans. Dans la mesure où près d’un quart des entreprises adopteront ainsi une approche multi-Cloud hybride, on peut trouver la stratégie de Microsoft particulièrement astucieuse. En effet, avec des entreprises qui utilisent un mix de services de fournisseurs multiples, le géant de la tech aura accès à un panel de clientèle encore plus large.

Le Cloud offre à toute entreprise une variété d’opportunités, que ce soit en matière d’efficacité, d’interopérabilité et d’agilité en passant par une plus grande évolutivité et une flexibilité accrue. Ces bénéfices sont de véritables facteurs déterminants dans leur transformation numérique. Cependant, il est important de ne pas oublier qu’une intégration Cloud réussie, ne consiste pas seulement à fournir des services de transformation aux clients et aux entreprises ; encore faut-il bien les faire.

Sécurité, conformité et assurance

Une grande partie du succès de Microsoft dans le Cloud tient notamment à sa capacité à répondre aux problématiques de sécurité et de réglementation de ses clients, grâce à son application « Azure Gouvernement », conçue pour être utilisée par les organes fédéraux et ainsi fait gage de fiabilité.

La question de la conformité est aujourd’hui plus que jamais au cœur des préoccupations. L’accent a notamment été mis à tous les niveaux pour satisfaire aux exigences réglementaires induites par le PCI-DSS, l’HIPAA et le RGPD. Par exemple, l’article 32 du Règlement Général sur la Protection des Données de l’Union Européenne introduit certaines exigences en matière de vitesse à laquelle la disponibilité du réseau et l’accès aux données personnelles peuvent être rétablis en cas de panne ou, pire encore, en cas de violation. Il est, en revanche, devenu aujourd’hui extrêmement difficile de détecter quand et comment une brèche ou une panne réseau pourraient avoir lieu compte tenu de la taille et de la complexité des réseaux informatiques actuels.

A l’échelle internationale, les organisations font ce qu’elles peuvent pour obtenir une visibilité généralisée de l’ensemble de leur réseau de Cloud hybride et surveiller en permanence les comportements anormaux, tant au niveau du réseau que des applications. Cela ne les aidera pas uniquement à se protéger contre la perte de données sensibles (entreprise et clients), mais également à préserver leur résultat financier ; une non-conformité pourrait entraîner d’importantes sanctions financières.

Une visibilité complète de l’infrastructure et de toutes les interconnexions (applications, réseaux, serveurs, bases de données, etc.) impliquées dans la production de services, permettront également à une entreprise d’assurer son efficacité et d’optimiser son temps moyen de remédiation, lui assurant ainsi d’anticiper n’importe quel problème.

Cette visibilité de bout en bout de l’ensemble de l’infrastructure de services peut être obtenue par une surveillance continue  et une analyse des données relatives au trafic et aux applications circulant sur le réseau. Plutôt que d’utiliser des événements isolés à partir des données machine/log, ces « Wire Data », associées aux bonnes technologies, peuvent être utilisées pour créer et renseigner des données intelligentes (smart data). Lesquelles sont élaborées et organisées au point de collecte pour permettre de meilleures analyses.

L’extraction d’indicateurs clés à partir de ces données intelligentes (smart data) et leur partage/affichage avec les services interdépendants au sein de tableaux de bord, alertes et flux de travail fourniront à une entreprise la visibilité dont elle a besoin pour réduire la complexité du Cloud hybride et le transformer des fonctionnalités simples en un véritable actif stratégique.

Une approche de Smart Data, basée essentiellement sur une vision détaillée de l’environnement de Cloud hybride global, soit des applications et des services qu’il soutient, ainsi que leur dépendance respective, permet aux entreprises d’implémenter une qualité de service top-down et une meilleure conformité réglementaire.

Capitaliser sur le Cloud

Des rapports récents[3] et les revenus de Microsoft démontrent clairement que la croissance de l’adoption du Cloud ne souffre d’aucun signe de ralentissement.

Cependant son adoption n’en est qu’à ses débuts. A l’heure où de nombreuses entreprises connaissent une transformation digitale, leur succès dépend maintenant de leur capacité à exploiter la promesse du Cloud pour améliorer leur agilité et mieux maîtriser leurs coûts. Pour en libérer le potentiel complet, les entreprises doivent s’occuper de la sécurité et de l’assurance du service. Avec des structures de plus en plus connectées, l’optimisation et l’assurance de la qualité de leur infrastructure de services, des applications qui l’utilisent et de toutes les interdépendances, deviennent des missions critiques.

Pour que les entreprises capitalisent sur les opportunités offertes par le Cloud, il est important qu’elles disposent d’une visibilité globale et en profondeur de l’ensemble de leur infrastructure. Par conséquent, nous pouvons nous attendre à voir de plus en plus d’entre elles adopter une approche de Smart Data pour l’optimiser, minimiser les risques et prendre des décisions d’entreprises conduites par l’intelligence.

En acquérant davantage de visibilité sur leur infrastructure et en comprenant les leviers sur lesquels elles peuvent agir, les entreprises amélioreront ainsi leurs performances. Elles pourront également s’assurer que leur stratégie Cloud prendra effet en toute sécurité, et ce grâce à une bonne qualité de service de leurs applications et de leur infrastructure.

[1] https://www.statista.com/statistics/508993/worldwide-microsoft-intelligent-cloud-revenue-by-quarter/

[2] https://www.forbes.com/sites/louiscolumbus/2018/01/07/83-of-enterprise-workloads-will-be-in-the-cloud-by-2020/#56b80a3a6261

[3] Ex : https://www.eurocloud.fr/tendances-2020-marche-cloud-france-markess/