Accueil Cybersécurité Enedis recrute dans la cybersécurité et la data

Enedis recrute dans la cybersécurité et la data

Enedis
Enedis organisait le 23 janvier une rencontre thématique intitulée "Enedis, un service public nouvelle génération". A gauche Eric Salomon, directeur régional Paris, Michaële Guegan, DRH, et à droite deux salariés Enedis, acteurs dans la campagne de recrutement.

Alors que l’entreprise se veut l’un des acteurs clefs du développement des réseaux intelligents avec notamment le déploiement en cours du compteur communicant Linky, elle va recruter près de 800 collaborateurs sur la France entière en 2019.

Gestionnaire de 95 % du réseau public de distribution d’électricité sur le territoire français métropolitain, Enedis a lancé en décembre une vaste campagne de recrutement afin de pourvoir 800 postes dont une cinquantaine dans les métiers du numérique. Leur mission : moderniser les réseaux et déployer notamment ce fameux compteur Linky, dont 14 millions ont déjà été installés. L’entreprise a donné quelques précisions à Solutions Numériques à l’occasion, le 23 janvier, d’une rencontre thématique intitulée « Enedis, un service public nouvelle génération ».

SI : trouver un équilibre entre externalisation et internalisation

Afin de pourvoir spécifiquement à ses besoins dans les métiers liés au numérique, aux données et au SI, l’entreprise prévoit cette année une cinquantaine de recrutements dont vingt-cinq dans la cybersécurité, a indiqué Michaële Guegan, directrice de la DRH, de la Transformation et de la Santé Sécurité d’Enedis. « Nous recrutons beaucoup dans le domaine du système d’information afin d’assurer un équilibre entre externalisation et internalisation, explique la reponsable. Avec le déploiement de Linky et tous les SI qui vont s’y interfacer demain, il est important, notamment par rapport à la cybersécurité, à la gestion des données et au RGPD, que nous gardions cette maîtrise d’ouvrage et que nos applications métiers interfacées avec Linky soient robustes, avec les bonnes compétences en interne ».

La moitié des recrutements dans la cybersécurité

Dans le large domaine de la cybersécurité, Enedis recrute dans différents domaines : gestion des risques cyber et sensibilisation interne associée, conformité pour les sujets règlementaires comme le RGPD ou la directive NIS, veille et relations institutionnelles, élaboration et suivi de la stratégie d’Enedis en matière de cybersécurité et, enfin, cadrage technique tant en matière de documents que d’outils.
Dans le domaine de la data, deux métiers principaux sont ciblés : les data scientists et les data analysts. « Ce sont des profils rares très recherchés aujourd’hui et la concurrence est féroce pour attirer les talents », reconnaît la DRH. Dans les deux secteurs, les expertises et profils recherchés sont variés, du CAP à Bac+5. Enedis recrute aussi bien des jeunes diplômés que des experts pointus, les deux populations étant nécessaires et complémentaires, explique Enedis.
Au delà des recrutements externes, Enedis s’est engagé dans un programme de reconversion pour former entre autres des data analysts. « Ce qui est important est de connaître le métier et certains de nos employés venant de l’exploitation ou de l’ingénierie vont également rejoindre le SI », déclare-t-elle.

L’entreprise emploie 38 000 personnes au service de 36 millions de clients, entretient 1,4 million de kilomètres de réseau électrique basse et moyenne tension, et gère les données associées.

 

Auteur : Patricia Dreidemy