Accueil Emploi Virus : privés d’emploi, les informaticiens bulgares modernisent le système de...

Virus : privés d’emploi, les informaticiens bulgares modernisent le système de santé

(AFP) – Les informaticiens bulgares, au chômage technique, vont gratuitement doter les hôpitaux publics d’outils numériques pour améliorer la prise en charge des patients atteints du nouveau coronavirus, tout en sauvegardant leur emploi, ont annoncé le gouvenement et des chefs d’entreprise.

En temps normal, la Bulgarie est une place forte de la sous-traitance informatique, qui représente 5% du PIB national, grâce à ses jeunes diplômés peu onéreux. Mais, à court de clients depuis le début du ralentissement économique liée à la pandémie de Covid-19, plusieurs entreprises ont signé un accord avec le gouvernement pour travailler gratuitement en vue de doter d’outils numériques, les centres de soins, parmi les moins biens dotés d’Europe.
« Sortons de cette crise avec un système de santé publique nettement mieux équipé« , a lancé cette semaine Ilia Krastev, qui représente la principale association fédérant les entreprises du numérique, AIBEST. « Nos experts vont offrir 15 000 heures de travail » à la Bulgarie, a-t-il ajouté. La coopération, inédite, a été saluée par le Premier ministre Boïko
Borissov, « satisfait de cette entraide entre vrais patriotes« .

Ces as du web veulent créer un registre numérique des personnes contaminées et des lits disponibles, une plateforme de délivrance des ordonnances en ligne et numériser les dossiers des patients.
Les commerces non essentiels, les écoles, les universités et les lieux publics sont fermés en Bulgarie, afin de tenter de ralentir la propagation du nouveau coronavirus qui a fait 8 morts dans le pays et gelé des pans entiers de l’activité économique. « Il nous faut occuper les salariés des nouvelles technologies » pour éviter qu’ils émigrent « une fois que la reprise de l’activité aura rebattu les cartes de la concurrence« , a expliqué à l’AFP un membre de l’association AIBEST, Stefan Boumov. En pleine expansion, le secteur de l’informatique emploie actuellement 75 000 personnes en Bulgarie et offre des débouchés aux salariés qualifiés, dans un pays affecté par l’émigration massive de ses jeunes diplômés vers des destinations offrant de meilleures conditions de vie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here