Accueil Emploi Témoignage – Saint-Gobain Distribution Bâtiment France ose le recrutement via le programmatique

Témoignage – Saint-Gobain Distribution Bâtiment France ose le recrutement via le programmatique

L’entreprise allie désormais campagne disruptive et programmatique pour recruter de nouveaux talents.

Blandine Parissier © Denis Dalmasso

« L’activité de SGDBF étant en majorité du B to B, nous sommes peu connus du grand public alors même que nos vingt enseignes recrutent chaque année entre 3 600 et 3 800 personnes ainsi que 500 alternants et stagiaires », confie Blandine Parissier, responsable recrutement et communication RH de SGDBF. Afin de résoudre cette problématique, SGDBF a décidé l’année dernière de mettre en place deux initiatives innovantes : le lancement avec l’agence de communication RH Twinin d’une campagne de recrutement disruptive, afin de résoudre les problèmes d’attractivité et de cohérence de ses enseignes, et l’utilisation du programmatique pour mieux cibler les candidats.

 
Un audit interne de trois mois

Au printemps 2018, Twinin a effectué un audit interne pendant trois mois sur sept métiers cibles de SGDBF, dont cinq communs à toutes les enseignes. Ce travail a permis de visualiser, analyser et comprendre comment les collaborateurs percevaient le poste avant leur embauche et comment ils vivaient leur métier une fois intégrés chez SGDBF. En réalisant ainsi une photographie de l’interne, Twinin a trouvé des dénominateurs communs à chaque métier et les a déclinés autour de l’audace, thématique la plus génératrice de « clics » sur Internet.  Cela a donné naissance à la campagne « Pimp ta carrière ! » ou le pouvoir d’oser faire chacun son métier différemment. Lancée le premier janvier dernier, elle a vocation à être récurrente.

Des candidatures de meilleure qualité

Selon Blandine Parissier, le choix du programmatique a, quant à lui, apporté un meilleur ciblage ainsi qu’une réponse à la volumétrie des recrutements de SGDBF et à son organisation en interne. « Nous n’avons pas de cellule dédiée au recrutement et nos responsables RH sont majoritairement polyvalents, explique-t-elle. Gérer les offres d’emplois sur les différents « job boards » leur prend beaucoup de temps. Il nous arrive aussi de passer à côté de certains profils parce que nous n’avons pas le temps de « chasser » et de cibler ».

Depuis le début de l’année, en utilisant un mix entre des annonces postées sur les sites d’emplois et des offres sponsorisées sur les sites de la vie courante ciblés par SGBD et sur les réseaux sociaux, les data analysts de Twinin peuvent identifier des profils hors de l’écosystème habituel de SGDBF. Les candidatures sont ensuite retournées aux quatre-vingts responsables RH du groupe qui prennent le relais. « Au-delà du volume, nous constatons surtout une meilleure qualité des candidatures reçues, bien mieux qualifiées par rapport aux offres proposées par nos enseignes », s’enthousiasme Blandine Parissier. 

 

Auteur : Patricia Dreidemy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here