Accueil Emploi Sophia Antipolis évite les pertes d’emplois grâce notamment au secteur de la...

Sophia Antipolis évite les pertes d’emplois grâce notamment au secteur de la tech

Pour Sophia Antipolis, la technopole de la Côte d’Azur, habituée à une croissance constante de ses effectifs, l’année 2020 devrait rester dans les annales comme une année blanche,. De nombreux emplois dans des secteurs portés par la crise, comme l’IA ou la biotech, lui évitent le pire.

Alors que le groupe espagnol Amadeus, numéro un mondial de la réservation de voyages, a engagé une réduction de ses effectifs à Sophia Antipolis, entraînant la suppression de plus d’un millier de postes selon les syndicats, Alexandre Follot, directeur général adjoint chargé de l’aménagement et du développement économique à la communauté d’agglomération de Sophia Antipolis (Casa) reste confiant. « On reste optimiste et confiant d’avoir un solde net de créations d’emplois légèrement positif ou nul« , a-t-il souligné auprès de l’AFP.

« 90 % des emplois sont ailleurs »

« Amedeus n’est pas le seul employeur, 90 % des emplois sont ailleurs et pour une partie, dans des secteurs qui explosent avec la crise, l’intelligence artificielle, les réseaux, l’Internet, le big data, la biotech et la santé« , a-t-il poursuivi, en citant parmi les entreprises en croissance Orange, Symphony, ou des jeunes pousses comme Median, Quantificare (imagerie médicale), TeachOnMars (technologies de l’éducation) ou Bioceanor
(technologies de la mer).


Née il y a 50 ans sur la Côte d’Azur en France, quand la vie universitaire y était embryonnaire, la technopole de Sophia Antipolis compte environ 40 000 emplois.

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here