Accueil Communications Services Cloud – Malgré la crise, Retarus double ses effectifs en France...

Services Cloud – Malgré la crise, Retarus double ses effectifs en France et en Italie

Présent en France depuis 13 ans, le fournisseur allemand de services Cloud, connait une croissance continue autour de 30 % dans l’Hexagone depuis plusieurs années. Sur un marché « porteur », il continue d’embaucher.

Ses services de messaging, de sécurité e-mail et de digitalisation des process via Retarus Enterprise Cloud sont utilisés par les grands comptes, dont plus de la moitié des entreprises du CAC 40, et par des professionnels de la gestion des flux de communications (ISV, Intégrateurs, BPO etc.)

Benoît Tremolet

Malgré la crise liée au Coronavirus, Retarus indique maintenir « une activité commerciale soutenue« , notamment auprès des établissements de santé et des entreprises des secteurs du retail, du transport et de la logistique.

« Les entreprises se tournent vers un acteur du Cloud comme Retarus pour gérer leurs infrastructures dédiées à l’échange d’informations (e-mail, fax, SMS, EDI, MCS, IDR). C’est un marché très porteur, particulièrement en ce moment où la fiabilité et la sécurité des communications sont deux notions critiques », explique Benoît Tremolet, directeur général de Retarus France, Italie et Benelux.

Pour répondre à ces demandes, la société a donc décidé de poursuivre son plan de recrutements en CDI établi pour l’année fiscale 2020, pour la France et l’Italie, et même de le compléter par de nouveaux recrutements prévus au démarrage de la nouvelle année fiscale au début du mois de juin, qui double les effectifs. « Nous avons ainsi décidé de poursuivre notre stratégie de recrutement avec pour objectif de conserver notre réactivité et notre présence auprès de nos prospects en avant-vente et de maintenir notre présence et notre disponibilité une fois le contrat signé. Je crois vraiment que cela nous aidera à conquérir de nouveaux clients tout en conservant ceux qui ont décidé de nous faire confiance », estime Benoît Tremolet.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here