Accueil IA-Intelligence Artificiellle Les robots, nos prochains collègues

Les robots, nos prochains collègues

L’intelligence artificielle et la robotisation vont-ils détruire les emplois ? Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France, se devait de prendre position. « 50% des tâches effectuées par les hommes aujourd’hui pourraient d’ores et déjà être automatisées. De là à en conclure que 50% des emplois vont disparaître ? » s’interroge-t-il dans une tribune engagée.

Pas d’ « AI-pocalypse » !

« C’est une transformation massive des méthodes de travail qu’il faut anticiper – et non une « AI-pocalypse » destructrice agitée comme un chiffon rouge par certains. En première ligne de cette mutation, comme de toutes les transformations qui jalonnent le cycle de vie des entreprises, il y a les directions des Ressources Humaines. » répond Alain Roumilhac.

Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France

IA : les DRH en première ligne !

En effet, selon le dirigeant de ManpowerGroup, « la transformation digitale est avant tout une transformation managériale et humaine. C’est donc un sujet pour les RH d’abord. ».

L’aspect technologique, géré par la DSI est moins crucial que l’accompagnement des salariés dans le cadre du changement du travail qu’implique le déploiement de l’IA : « Aux RH, donc, d’endosser ce rôle clé d’impulsion et d’empowerment, ou comment donner du sens à la nouvelle relation qui se tisse entre l’humain et la technologie ».

« L’IA au service de l’empowerment des individus »

L’enjeu majeur est celui de la formation, pour s’adapter à ce nouveau monde. Le défi, dans ce monde du travail en transformation numérique, conclut Alain Roumilhac est l’opportunité de devenir tous « acteurs du futur de l’emploi ».

ManpowerGroup joue d’ailleurs à plein ce rôle d’acteur de la transformation numérique des RH, avec son espace sur le salon Viva Tech, avec le Lab #FutureOfWork.  Ce « lab » présente 40 start-ups, dévoile la DIGITAL ROOM, une salle d’ entretiens d’embauche en immersion avec un recruteur virtuel, et montre des casques de réalité virtuelle pour sensibiliser les intérimaires du BTP à la sécurité.