Accueil Télétravail La présence au bureau, la nouvelle exception chez Twitter et Facebook

La présence au bureau, la nouvelle exception chez Twitter et Facebook

Aujourd’hui, plusieurs entreprises de la tech telles que Twitter, Square et Facebook souhaitent généraliser le travail à distance.

Dès le 12 mars, le réseau social américain Twitter donnait l’ordre à tous ses employés dans le monde de travailler depuis leur domicile afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Twitter avait déjà encouragé début mars tous ses employés à travailler de chez eux s’ils le pouvaient et contraint ceux travaillant dans ses bureaux en Corée du Sud, à Hong Kong et au Japon à faire du télétravail en raison des mesures locales. En février, la société avait suspendu ses événements et voyages « non essentiels ».

Twitter : travailler à domicile pour toujours

« Nous allons au-delà de nos consignes antérieures (…) et avons à présent informé tous nos employés dans le monde qu’ils devaient travailler de chez eux », annonçait le 12 mars la responsable des ressources humaines de Twitter, Jennifer Christie, dans un communiqué posté sur le blog de l’entreprise. « Nous savons qu’il s’agit d’une initiative sans précédent mais ce sont des temps sans précédent ». Deux mois plus tard le 12 mai, Twitter annonçait sur son blog : « Si nos employés ont un rôle et une situation qui leur permettent de travailler à domicile et qu’ils veulent continuer à le faire pour toujours, nous y arriverons. »
Les employés de la société de paiement Square, dirigée par le même PDG Jack Dorsey, sont logés à la même enseigne : ils auront la possibilité de continuer le travail à distance s’ils le souhaitaient, même après la réouverture des bureaux.

Facebook : la moitié des employés pourrait travailler à distance en permanence

Facebook est dans une démarche similaire : d’après son PDG Mark Zuckerberg, la moitié de ses employés travailleront à distance dans les cinq à dix prochaines années. Il a annoncé jeudi dernier que Facebook permettra le travail à distance permanent pour un grand nombre de ses employés. « Nous allons être l’entreprise la plus avant-gardiste en matière de télétravail à notre échelle », a-t-il déclaré dans une interview accordée à The Verge. « Je pense qu’il est possible qu’au cours des cinq à dix prochaines années, nous pourrions faire en sorte qu’environ la moitié de l’entreprise travaille à distance en permanence ». Rappelons que Facebook emploie 48 000 personnes au travers de 70 bureaux dans le monde.
Cette politique va permettre aussi au réseau social d’ouvrir aussi « agressivement » le recrutement de collaborateurs qui habitent loin de ses bureaux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here