Accueil Emploi Etude Apec – Pour les recruteurs, les réseaux sociaux sont le 2e...

Etude Apec – Pour les recruteurs, les réseaux sociaux sont le 2e canal de sourcing le plus pertinent

En 10 ans, les pratiques des recruteurs ont sensiblement évolué, selon la 10e édition du baromètre Sourcing cadres Apec. Ainsi, l’usage des réseaux sociaux a été multiplié par 4, pour atteindre 53 % en 2018.

Ce pourcentage n’était que de 12 % en 2008. Les réseaux sociaux se placent aujourd’hui au 4e rang des moyens les plus utilisés par les recruteurs. Ils constituent une part importante dans le sourcing des candidatures cadres, en particulier dans les entreprises de plus de 1 000 salarié·e·s, et celles des activités informatiques et de l’ingénierie-R&D. Les réseaux sociaux sont cités parmi les moyens les plus pertinents (pour 37 % d’entreprises interrogées). En outre, si l’on agrège la diffusion d’une offre d’emploi ainsi que la recherche directe de candidat·e·s sur les réseaux sociaux, ces derniers sont à l’origine de 13 % des embauches de cadres en 2018 (+5 points vs 2017).

Dans le détail, la part des postes pourvus grâce aux réseaux sociaux est plus importante dans les entreprises de 100 à 249 salarié·e·s (16 %), dans les activités informatiques (31 %), l’ingénierie- R&D (15 %) et dans les services divers aux entreprises (14 %).

Enfin, si en 2018, 55 % des recrutements ont pu être finalisés suite à la diffusion d’une offre d’emploi (+8 points vs 2017), cette progression peut s’expliquer par le fait que l’offre soit diffusée notamment sur les réseaux sociaux professionnels.

Les réseaux sociaux ont également permis d’introduire de nouveaux usages, telle que la candidature simplifiée qui permet de répondre à une offre de façon simple et rapide. En 2018, près de la moitié des entreprises ayant utilisé les réseaux sociaux (48 %) a ainsi donné la possibilité aux candidat·e·s de postuler via une candidature de ce type.

La marque employeur, un enjeu majeur pour 64 % des entreprises

Alors que le marché de l’emploi cadre devrait enregistrer en 2019 une hausse globale des recrutements de 10%, les entreprises doivent se renouveler et innover pour séduire de futurs collaborateurs·rice·s. Elles ont notamment pris conscience de la nécessité de construire une marque employeur forte et cohérente afin d’attirer les talents et les compétences dont elles ont besoin pour se développer. Les futurs candidats et candidates s’informant désormais en ligne avant de postuler, les réseaux sociaux jouent, là encore, un rôle important puisqu’ils sont une vitrine de l’entreprise. Cette prise de conscience pousse les recruteurs à prendre en considération leur marque employeur digitale, leur influence sur les réseaux sociaux et leur e-reputation.

 

Les cadres et le networking

Les cadres accordent de l’importance au networking et l’entretiennent notamment via les réseaux sociaux. Plus de 8 cadres sur 10 estiment primordial d’entretenir son réseau professionnel et une grande majorité est convaincue que cela est indispensable pour faciliter l’accès à un emploi. Ainsi, qu’ils soient ou non en recherche d’emploi, les cadres sont actifs sur les réseaux sociaux professionnels, pour entretenir et développer leur réseau de connaissances. Près d’1 cadre sur 2 se connecte au moins une fois par semaine, un moyen de se rendre visible des recruteurs et de rester en veille continue. Aussi, 2 cadres en poste sur 3 ont consulté des offres d’emploi au cours des douze derniers mois notamment via les réseaux sociaux professionnels.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here