Accueil Emploi Emploi : plus de 3 entreprises sur 10 privilégient des postes de...

Emploi : plus de 3 entreprises sur 10 privilégient des postes de cadres informaticiens

Le marché de l’emploi cadre reste porteur, selon l’Apec : près de 6 entreprises de plus de 100 salariés sur 10 prévoient de recruter au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019. Trimestre après trimestre, la dynamique à l’œuvre et de nature structurelle dans les activités informatiques ne se dément pas.

Si des signaux faibles laissent entrevoir  » un léger ralentissement déjà perceptible dans l’industrie, dans la construction ou encore dans le conseil et les services aux entreprises, les fondements d’une croissance pérenne de l’emploi cadre ne sont nullement remis en cause « , indique l’Apec. 

Des prévisions de recrutement optimistes

Trimestre après trimestre, la dynamique à l’œuvre et de nature structurelle dans les activités informatiques ne se dément pas. Près de neuf entreprises de plus de 100 salariés sur dix ont ainsi recruté au moins un cadre au cours du 1er trimestre 2019. Les prévisions recueillies reflètent également l’optimisme qui caractérise le secteur avec 92 % des entreprises ayant l’intention de recruter des cadres au cours du 2e trimestre 2019.

La part des entreprises du secteur informatique déclarant avoir recruté un volume de cadres supérieur à celui de l’an dernier à pareille époque gagne 5 points et atteint 56 %, alors que la part globale des entreprises déclarant avoir réalisé des volumes de recrutement moins importants progresse de 6 points 
Parallèlement, la proportion des entreprises du secteur informatique déclarant moins d’embauches de cadres est en retrait (- 9 points). La transformation numérique à l’œuvre booste ces activités et, avec elles, le besoin de compétences cadres, au-delà du contexte conjoncturel.

Si les entreprises qui envisagent de recruter au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019 mettent en avant comme explication principale la nécessité de palier le turn-over et/ou les départs à la retraite, dans le secteur des activités informatiques, le développement de l’activité reste, de loin, le principal motif évoqué pour expliquer les recrutements à venir dans plus des deux tiers des cas. 

Poste proposés : les cadres informaticiens restent des profils privilégiés pour plus de 3 entreprises sur 10

En lien avec les transformations numériques et digitales en cours et communes à l’ensemble des secteurs, les cadres informaticiens restent des profils privilégiés pour plus de 3 entreprises sur 10 qui prévoient de recruter au 2e trimestre 2019. Elles sont également nombreuses et dans des proportions identiques à envisager de recruter dans la fonction production industrielle, chantier (31 %), celles des services techniques (31 %) ou encore dans les études-R&D (30 %)

 

Les recrutements jugés comme les plus difficiles : l’informatique prend la première place

Les offres d’emploi publiées par l’intermédiaire de l’Apec au 3e trimestre 2018 ont attiré en moyenne 33 candidatures, soit à un niveau comparable à celui d’il y a un an. Les postes en informatique se démarquent avec un fort accroissement du sentiment de tension (+ 9 points), plaçant la fonction en tête du classement alors qu’elle se situait en 3e position un an plus tôt. Le vivier de candidats reste trop faible au regard de l’évolution des besoins des entreprises sur les plans quantitatif et qualitatif (compétentes ciblées attendues). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here