Accueil Démat-Ged Emploi dans les activités informatiques : 9 entreprises sur 10 prévoient de...

Emploi dans les activités informatiques : 9 entreprises sur 10 prévoient de recruter des cadres au 4e trimestre

Alors que la proportion des entreprises à déclarer avoir recruté un cadre au 3e trimestre 2018 n’a jamais été aussi élevée (63 %), la confiance des entreprises est toujours de mise pour le 4e trimestre. 

Pour le 4e trimestre, la confiance des entreprises est toujours de mise, et les intentions de recrutement restent très élevées dans les activités informatiques et l’ingénierie R&D en lien avec les besoins en compétences pour accompagner la transformation numérique. « Le marché de l’emploi cadre reste bien orienté même s’il faudra attendre les prochains mois pour savoir si toutes les intentions du 4e trimestre se transforment en véritables recrutements », précise néanmoins Bertrand Hebert, directeur général de l’Apec.

Activités informatiques : le moral au beau fixe

Après un premier semestre presque à l’arrêt, la croissance devrait repartir sans toutefois retrouver son niveau de 2017, anticipe l’Apec. 57 % des entreprises envisagent de recruter au moins un cadre au 4ème trimestre. Les entreprises interrogées en septembre dernier pour le baromètre trimestriel de l’Apec sont plus positives qu’il y a un an quant à leur situation économique. Elles sont en effet plus nombreuses à juger qu’elles évoluent dans un environnement économique plus favorable, 29 % contre 27 %. Les plus pessimistes de ce point de vue restent au même niveau : 13 % jugent que leur situation économique s’est dégradée. Aussi, près de 6 entreprises sur 10 déclarent évoluer dans un environnement stable.

Le secteurs des activités informatiques se démarque par un moral au beau fixe, avec 48 % des entreprises se déclarant optimistes : une augmentation franche de 8 points. La part des pessimistes est contenue à 6 %. Le secteur des activités informatiques affiche une stabilité de ses réalisations et de ses prévisions de recrutements de cadres par rapport à l’an passé. Le secteur montre toujours un réel optimisme : plus de neuf entreprises sur dix (93 %) prévoient de recruter des cadres au 4e trimestre 2018 (voir graphique ci-dessous) Aussi, la majorité des entreprises déclarent que leur volume de recrutements de cadres est plus important que l’an passé à la même période.

Activités informatiques – 4ème trimestre 2018 – Source Apec

 

 

Des recrutements sous tension qui progressent dans l’informatique

Les recrutements dans ce secteur sont principalement liés au développement de l’activité. Un moteur pour plus de 6 entreprises sur 10 qui prévoient de recruter. Portés par la bonne tenue des activités informatiques et les besoins de tous les autres secteurs, les cadres informaticiens sont ciblés par plus de 3 entreprises sur 10 qui prévoient de recruter.

Quelles fonctions sont proposées ? Source Apec

 

 

 

 

 

Une offre d’emploi confiée à l’Apec au 1er trimestre 2018 a attiré en moyenne 29 candidats, contre 34 un an auparavant. Les candidatures sont en baisse dans l’ensemble des fonctions, à l’exception de la direction d’entreprise qui affiche une stabilité. Les offres d’emploi de l’informatique restent celles qui attirent le moins de postulants avec 17 candidatures en moyenne, soit le niveau le plus bas enregistré jusqu’à présent. Les recruteurs expriment plus de difficultés à pourvoir leurs postes qu’un an auparavant : 68 % des recrutements sont jugés difficiles au 1er trimestre 2018 contre 65 %. Le sentiment de tension, déjà élevé il y a un an, progresse fortement dans l’informatique, de 77 % à 83 %. Le faible nombre de candidats, la recherche de profils ayant des compétences très pointues, et la forte concurrence que se livrent les ESN pour les attirer expliquent le sentiment de tension dans cette fonction.

Les recrutements sont les plus difficiles dans la fonction informatique – Source Apec

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here