Accueil Formation Cisco et l’École polytechnique renouvellent leur partenariat dans l’IoT

Cisco et l’École polytechnique renouvellent leur partenariat dans l’IoT

Le premier partenariat signé en 2014 a notamment abouti à la création à L’École polytechnique d’un Master of Science and Technology « Internet of Things : Innovation and Management ».

Le nouvel accord de partenariat qui court comme le précédent sur cinq années, de 2020 à 2025, est le prolongement d’un partenariat qui portait sur le financement par Cisco d’une chaire d’enseignement et de recherche « Internet of Everything » entre 2015 et 2019. Il va permettre aux deux parties de développer conjointement l’Internet de demain tout en tenant compte des enjeux liés à l’éthique et à la société.

Le premier partenariat a été couronné de succès avec de nombreux aboutissements parmi lesquels 30 stages de recherche des élèves chez Cisco à la fin de leur 3ème année d’études et 15 publications conjointes. « Une des plus emblématiques est en 2016 une publication sur le protocole LoRa que nous avons réalisée grâce à une plateforme de test, raconte Thomas Clausen, enseignant-chercheur au département d’informatique de l’École polytechnique. Ça a été la première étude exhaustive et indépendante des performances in vivo de LoRa, précise-t-il. Elle est devenue une référence pour tous ceux qui déploient des infrastructures d’IoT basées sur ce protocole de communication. Nos travaux ont été depuis cités plus de 500 fois dans d’autres publications scientifiques ».

Dans le cadre de la chaire « Internet of Everything », Cisco a par ailleurs fait à l’École polytechnique une dotation financière. « Ce mécénat d’enseignement nous a permis de recruter un chercheur et un enseignant-chercheur et de créer un programme dans nos Masters of Science and Technology, « Internet of thing : Innovation and Management Master » dont la première promotion est sortie l’année dernière », déclare Thomas Clausen. Il s’agit d’une formation pluridisciplinaire qui intègre électronique, informatique et télécommunications mais également l’aspect éthique et sociologique de l’IoT, à savoir ses conséquences positives et négatives sur la société ».

Nouveau mécénat d’enseignement et partenariat de recherche

Pour les cinq prochaines années, le partenariat va se concentrer sur la thématique « Technologies et Ingénierie de l’Internet ». En effet, les enjeux actuels du développement d’Internet sont à la fois scientifiques, technologiques et stratégiques, et entraînent un besoin important d’experts sur des sujets aussi divers que l’IoT, la virtualisation, l’architecture multicloud, l’Intelligence Artificielle, l’Edge Computing ou encore la 5G. « Parmi les sujets de recherche qui nous intéressent, la fiabilité des réseaux IoT est très importante, estime Thomas Clausen. Beaucoup d’infrastructures sont aujourd’hui numérisées et il faut éviter de les faire configurer par des humains qui peuvent faire des erreurs. Notre réflexion va donc porter sur la façon de développer et appliquer des méthodologies formelles pour vérifier que les spécifications attribuées à un réseau IoT sont bien exécutées ».

 

Auteur : Patricia Dreidemy