Accueil Datacenter Bretagne télécom équipe des salariés de Zoé pour recruter et fidéliser

Bretagne télécom équipe des salariés de Zoé pour recruter et fidéliser

Le PDG de l’opérateur Bretagne Télécom, Nicolas BOITTIN , cherchait des idées pour recruter et fidéliser les employés. Avec une croissance de 30% , le recrutement devenait un défi.

L’entreprise compte 65 salariés, dont 45 sur son site de Châteaubourg, où est basé le datacenter. Afin de combiner la nécessité de respecter l’environnement et d’inciter des employés à le rejoindre le dirigeant a lancé en mai une opération. Il offre pour 2 euros par jour (soit 60€ par mois) une Renault Zoé, aux couleurs de Bretagne Telecom. 5 employés bénéficient de ce service depuis quelques jours. Ils seront 20 de plus à l’automne. Sur les portières des voitures, cette accroche: « Notre voiture est électrique pour que le courant passe entre nous ».

Un test pour le recrutement

Ouest France décrit l’opération. Le coût pour l’entreprise est de 350€ par mois et par véhicule. Compte tenu de la participation de 60€ de la part des employés qui en bénéficient, l’opérateur investit 290€ par mois et par véhicule : on peut estimer que c’est un budget de publicité puisque les Zoé sont aux couleurs de Bretagne Telecom.

Au 3e trimestre, une vingtaine de nouvelles Zoé sont prévues. Le Daf de l’entreprise a expliqué à Ouest France que ce dispositif RH était un test sur 2 ans. Il faut en effet faire venir des employés, mais aussi les conserver…

Des valeurs d’engagement et de proximité

Parmi les valeurs que souhaite « véhiculer » Nicolas Boittin, il y a l’implication des équipes et aussi la proximité. Valeurs essentielles pour une entreprise à « taille humaine » et implantée en région.

« Cette prise de conscience pour la protection de l’environnement est visible grâce aux véhicules de nos collaborateurs mais aussi avec nos engagements autour du Data Center pour nos clients. L’accroche : « Notre voiture est électrique pour que le courant passe entre nous » exprime s l’engagement de Bretagne Télécom dans le développement durable, en optant pour une voiture électrique qui par conséquent n’émet pas de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Cela rappelle également notre coeur métier : l’offre de Réseaux Très Haut Débit, qui sécurise et accélère le transport des données sur le territoire national. »,explique le dirigeant de Bretagne Telecom.

Un engagement environnemental

Le datacenter se veut également exemplaire, selon Nicolas Boittin : « Bretagne Télécom met à disposition des solutions Cloud de basse consommation pour réduire l’impact carbone. Par exemple, notre Data Center de Châteaubourg, certifié ISO 27001:2013, utilise le principe du « free-cooling » pour son système de refroidissement.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here