Accueil Étude de rémunération européenne 2018 - Robert Walters

Étude de rémunération européenne 2018 – Robert Walters

Les salaires sont à la hausse en Europe selon l’enquête de rémunération européenne 2018 du cabinet Robert Walters. Des augmentations de salaire en réponse à la pénurie des talents

-> Des augmentations à prévoir dans les fonctions en pénurie de candidats

En 2017, la confiance économique retrouvée a engendré une pénurie de talents sur certains secteurs, en France comme en Europe. Des métiers comme ceux liés aux risques et à la conformité ont justifié d’une demande supérieure à l’offre de candidats, la sécurisation et la responsabilisation des entreprises étant plus que jamais au cœur de l’actualité.

En 2018, les entreprises vont mécaniquement ajuster les salaires et travailler sur leur attractivité. Alors que 81% des professionnels sont confiants dans les opportunités de leur secteur*, ce regain d’attractivité profitera à la fluidité du marché de l’emploi qui n’a cessé de progresser sur les 3 dernières années. « Nous allons constater des augmentations de salaires sur toutes les fonctions en pénurie de candidats, ainsi qu’une probable accélération du turnover au niveau national », explique Antoine Morgaut, CEO Europe et LATAM de Robert Walters. Ces augmentations toucheront en particulier ceux qui font le choix de changer de poste en 2018. « Les conditions de pénurie ont poussé les professionnels à demander de fortes augmentations lors de changements de poste. Cela correspond pour eux à une « prime de rattrapage » venant compenser des salaires plus bas sur les années précédentes ».

->L’émergence d’un marché parallèle : managers de transition et freelances

En réponse aux attentes de rémunérations à la hausse mais aussi d’une plus grande flexibilité, de nouveaux modes de travail tirent leur épingle du jeu : un nombre croissant de cadres experts, en particulier ceux qui considèrent l’excès de régulations comme inadapté à leur situation, font le choix de se tourner vers le statut de manager de transition ou de freelance. Antoine Morgaut explique les raisons de ce succès : « Les cadres dans des marchés en pénurie d’experts peuvent aujourd’hui remettre en question leur statut social d’employé permanent. En restant dans une entreprise, ils ont parfois accumulé retards de salaires et frustrations. Ils ont spontanément compris le bénéfice financier qu’ils pouvaient gagner dans leur indépendance. »

-> Répondre à la guerre des talents : des augmentations mais pas seulement

Pour répondre aux enjeux de pénurie et de volatilité des talents, les entreprises devront placer leur attractivité au cœur de leur stratégie. Sur 12 critères, les candidats du groupe Robert Walters en France ont sélectionné les éléments les plus importants dans leur motivation au travail ou dans le choix de leur employeur.

Source : Enquête menée auprès de plus de 3600 candidats Robert Walters et plus de 1100 candidats Walters People en septembre 2017

Source : Enquête menée auprès de plus de 3600 candidats Robert Walters et plus de 1100 candidats Walters People en septembre 2017

-> Top 6 des métiers les plus recherchés par les recruteurs en France

Source : Baromètre européen de l’emploi Robert Walters 2017

 

-> Les plus fortes augmentations de salaires prévues en 2018

Source : Etude de rémunération européenne Robert Walters 2018

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here