Accueil Témoignages Témoignage – Adeo se dit sur « la bonne voie » pour réussir sa...

Témoignage – Adeo se dit sur « la bonne voie » pour réussir sa transformation en « data driven company »

Il reste encore « du chemin à parcourir » indique l’entreprise, mais en optimisant les performances de l’existant grâce à la data », un chiffre d’affaires additionnel de « 75 millions d’euros » a déjà été engrangé.

L’ampleur du projet d’Adeo*, multipays et multimétier, son impact avec 47 outils en production et 200 millions de chiffre d’affaires additionnel prévus sur l’année glissante, et enfin l’enjeu du changement de culture des métiers, a été apprécié lors du dernier Digital & Innovation Makers Summit (DIMS). Laurent Ostiz, le Chief Data officer du groupe y a d’ailleurs remporté le Grand Prix Transformation d’Entreprise de l’ »Innovation Makers Alliance ».

« On dit souvent que pour réussir à devenir data driven, il suffit d’un data lake, de quelques data scientists, quelques data stewards et deux ou trois startups en intelligence artificielle, expose Laurent Ostiz lors d’une keynote au DIMS. Ce n’est pas suffisant, la transformation culturelle se place sur un autre plan ».
Pour mener à bien l’évolution d’Adeo en « data driven company », Adeo dispose d’un Performance Global Leader, Florent Guillo Lohan, membre du comité de direction, avec lequel Laurent Ostiz travaille en binôme. « Le problème que nous avons posé est de faire entrer dans l’usage les techniques d’aide à la décision par les données et les techniques de l’apprentissage machine auprès de l’ensemble de nos collaborateurs (ndlr : 140 000 dans 15 pays), précise le Chief Data Officer. Nul doute, le facteur de réussite de cette transformation est le facteur humain », affirme-t-il.

Un point d’entrée unique pour la data

Considérant qu’une telle transformation ne se traite pas seulement depuis le siège et les services centraux, Adeo a déployé deux réseaux : les Data Advocates (un dans chaque entité), passionnés de data et relais des actions du groupe, et les Data Leaders, Chief Data Officer délégués locaux. Selon Laurent Ostiz, communiquer sur les résultats est également fondamental. « Si vous ne passez pas au dessus du bruit ambiant, vous êtes inaudible auprès des 140 000 personnes à qui vous devez transmettre de l’information dans une entreprise qui communique déjà une quantité colossale sur d’autres sujets, tels que la RSE, l’ouverture des nouveaux magasins, les nouvelles gammes de produits… », affirme-t-il.

Adeo a donc créé un point d’entrée unique pour l’ensemble des informations autour de la donnée, via le site data.adeo.com. Toute une équipe y anime en permanence le recueil d’informations, la documentation, les vidéos, les prises de parole des business units, un annuaire des collaborateurs travaillant sur la data, les événements autour de la donnée… « Il faut embarquer tout le monde, ce n’est pas seulement pour les happy few des sièges. Notre ambition est de toucher 140 000 personnes, affirme Laurent Ostiz. Il faut aussi rendre la data accessible, sinon elle ne sera pas utilisée. Nous avons créé un « moteur de recherche » qui permet de trouver l’ensemble des données disponibles dans le groupe Adeo ».

 

* Leroy Merlin, Weldom, Brico Center, Aki, Kbane, Quotatis, tikamoon, lightonline.fr, decoclico.fr, Zodio, Alice Delice, Bricoman, Dompro, ProBox

 

Auteur : Patricia Dreidemy

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here