Accueil Emploi 6 400 recrutements prévus en 2019 dans la fibre optique

6 400 recrutements prévus en 2019 dans la fibre optique

fibre optique

En 2019, la fibre optique devrait être l’un des plus gros pourvoyeurs de nouveaux emplois en France, avec 6 400 recrutements prévus.

12 000 collaborateurs étaient mobilisés dans la filière lors du dernier recensement terrain, selon l’Observatoire national du THD 2018 (31/12/17). Il en faudra entre 12 000 et 16 000 de plus d’ici 2022, selon respectivement Objectif Fibre et l’Observatoire du THD.

Recrutements fibre optique : une forte demande en région parisienne

« Nous avons extrapolé les projections de l’Observatoire du THD 2018, réalisé par InfraNum et l’Idate en juin dernier, pour connaître les besoins pour la seule année 2019. Résultat : 6 400 nouveaux collaborateurs devraient intégrer la filière », explique Pierre-Michel Attali, directeur du Pôle Territoires Numériques de l’Idate, think tank européen spécialisé dans l’économie numérique, les médias, l’internet et les télécommunications.
Toutes les régions sont concernées comme on peut le voir sur les projections ci-dessous, mais la région parisienne concentre un nombre de besoins importants, avec 1 300 recrutements prévus. Le quart Sud-Est et le Nord suivent.

Ce prévisionnel, basé sur les chiffres réels à fin 2017, sera actualisé en mai prochain, dans le cadre de l’Observatoire du THD 2019 qui, lui, sera basé sur la réalité du terrain de 2018.

Des métiers  en tension

Les besoins de recrutement dans la fibre optique sont variés et une dizaine de métiers est réellement en tension pour 2019. Ceux dans le déploiement : technicien fibre optique, monteur-raccordeur, tireur de câble, piqueteur et chef de projet déploiement. Et ceux de la conception : négociateur de site télécom, chargé d’études fibre optique, dessinateurs-projeteurs et chargés d’affaires. « L’urgence est d’alimenter le vivier de candidats, donc de faire connaître ces nouveaux métiers » estime Etienne Dugas, président de la fédération InfraNum, la fédération des entreprises partenaires des territoires connectés (ex FIRIP). « C’est d’ailleurs l’objet du vaste plan de communication qui vient d’être lancé au niveau national et dont le nouveau site objectif-fibre.fr est le pilier central de l’information sur le sujet. »

Les industriels et les organismes se sont mobilisés pour former les candidats à ces métiers. Près de 200 plateaux de formation techniques sur le territoire métropolitain, dont une quarantaine labellisés « Objectif Fibre », et des initiatives originales comme celle des Ecoles des plombiers du numérique sont prêts à les accueillir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here