Accueil Cybersécurité 1ère édition du Trophée de la Femme Cyber : 7 femmes récompensées...

1ère édition du Trophée de la Femme Cyber : 7 femmes récompensées pour leur engagement dans les métiers de la cybersécurité

Initié par le CErcle des Femmes de la CYberSécurité  (CEFCYS), le Trophée s’est tenu le 27 octobre dernier pour sa première édition aux Pavillons des Etangs au bois de Boulogne, juste avant les mesures de confinement annoncées par emmanuel Macron. Il a récompensé 7 femmes engagées dans les métiers de la cybersécurité. Solutions Numériques y était.

« Il n’aurait tenu qu’à moi, j’aurais remis 191 trophées », a déclaré Nacira Salvan, présidente et fondatrice du CEFCYS, créatrice du Trophée, ne cachant pas son émotion devant l’engouement suscité par son idée. En effet, le choix s’est révélé particulièrement difficile face à ces près de 200 candidatures très diversifiées venant de tous secteurs. La richesse des parcours de ces femmes engagées dans une filière encore bien trop masculine a suscité chez les membres du jury des débats passionnés.

Le CEFCYS dénonçait déjà les clichés liées aux métiers de la cybersécurité dans un ouvrage paru en janvier 2020, « Je ne porte pas de sweat à capuche, pourtant je travaille dans la cybersécurité », et déplorait le manque de vocations féminines. Dans le but de promouvoir la mixité dans la cybersécurité, le livre mettait en avant le parcours dans la filière de 23 femmes membres du CEFCYS.

Des rôles modèles dans la cybersécurité

Cette fois, le Trophée de la Femme Cyber a récompensé, en clôture du 9ème colloque Cyber Women Day du CEFCYS, 7 femmes aux profils inspirants parmi 29 finalistes : cyber dirigeante/entrepreneure (20 % des candidatures), professionnelle cyber (48 %), fonctions support de la cyber (19 %), cyber étudiante/chercheuse (13 %), coup de coeur du jury (2 lauréates) et enfin coup de coeur du CEFCYS.

Nacira Salvan

Présidé par Christine Hennion, députée et présidente de la Fondation Femmes@numérique, le jury était composé d’acteurs de l’écosystème de la cybersécurité comme les représentants du CIGREF, du CESIN (Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique) et du CLUSIF.
« Le choix des lauréates s’est fondé sur le parcours, et aussi, hors le cursus technique, sur les engagements en tant que femme, en tant que citoyenne, et également sur les compétences, a confié Nacira Salvan à Solutions Numériques à l’issue de la cérémonie. Le jury a fait un travail magnifique, empreint de bienveillance, en allant au delà des informations fournies dans les dossiers de candidatures. Au final, les notes étaient très proches les unes des autres, au centième près, tant les candidatures étaient toutes de grande qualité ».

 

 

Les lauréates des Trophées

Catégorie Femme Cyber Dirigeante ou Entrepreneure : Solange Ghernaouti. Docteure en informatique, experte internationale en cybersécurité, cyberdéfense et lutte contre la cybercriminalité, elle est cofondatrice de la société genevoise Heptagone, spécialisée en digital risk management & security. Professeure à l’Université de Lausanne, elle est nommée membre individuel à l’Académie suisse des sciences techniques et Chevalier de la Légion d’honneur pour l’excellence de ses travaux scientifiques. Elle est experte auprès du Parlement européen et du Conseil de l’Europe, experte auprès du Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF Genève) et de l’Organisation internationale de la francophonie.

Catégorie Femme Cyber Professionnelle : Tiphaine Romand-Latapie. Elle a occupé différentes fonctions : au ministère de la Défense comme experte en cryptographie, au sein d’Orange où elle a piloté une équipe technique virtuelle dédiée la sécurité de la nouvelle Livebox, puis chez Airbus où elle a managé une équipe d’évaluation sécurité interne d’Airbus. Elle travaille actuellement chez Synactiv à la tête de l’équipe de reverse engineering.

Catégorie Femme Cyber Fonctions Support de la cybersécurité : Capitaine Anne. Diplômée en droit public et en criminologie, sous-lieutenant lors de sa formation militaire au 4ème Bataillon de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr, elle a exercé les fonctions de conseiller juridique généraliste sur plusieurs postes. Elle occupe depuis 2017 le poste de conseiller juridique opérationnel en cyberdéfense de l’officier général Commandant de la Cyberdéfense, alliant pour ce faire ses compétences en droit et en droit du numérique.

Catégorie Femme Cyber Etudiante : Claire Chopin. Elle a intégré le COMCYBER en 2019 en tant qu’apprentie dans le cadre d’un master de mathématiques, informatique et cryptologie à l’Université de Paris. Elle poursuit désormais cette expérience de l’apprentissage en parallèle d’un master en affaires publiques à Sciences Po Paris. Ses travaux portent à la fois sur des sujets stratégiques et doctrinaux mais également sur des sujets d’anticipation prospective relatifs au cyberespace et aux cyberopérations menées par les armées françaises.

Coup de coeur du jury : Sabrina Feddal et Alice Louis. Sabrina Feddal exerce en indépendante pour le cabinet Probe I.T. depuis 2016 en tant que consultante cybersécurité et RSSI à temps partagé. Elle enseigne au CNAM et en école d’ingénieur des modules technique et gouvernance/gestion des risques. Elle anime également le CLUSIR PACA (région Sud-Avignon). Membre du CEFCYS, elle participe au programme de mentorat du CEFCYS. Elle est diplômée ingénieure généraliste ESME SUDRIA, certifiée CISSP, lead implementer ISO27001, risk manager EBIOS, et diplômée universitaire en cybercriminalité, informatique légale et investigation numérique.

Alice Louis dispose d’un riche parcours en tant que juriste en droit du numérique et conseil en organisation dans le secteur des médias. Elle a créé sa société dédiée au RGPD ainsi qu’à la gestion des risques cyber. Elle publie régulièrement, à la demande de différentes revues, des articles sur les questions afférentes à l’éthique du numérique et enseigne cette nouvelle discipline à l’Université de Paris-Saclay (IAE de Versailles). En outre, elle a initié le Fonds Cyber Ethique pour une Souveraineté Numérique qui a pour objet de favoriser l’émergence de nouveaux talents dont les projets interdisciplinaires, en particulier dans les domaines de l’IA et de la cybersécurité, intégrant une vision exigeante en matière d’éthique by design et d’éthique des usages.

Coup de coeur du CEFCYS : Anna Deroyan. Agée de 20 ans, elle est en L2 en licence Informatique et Management à l’IAE et l’Université Paris Créteil. Très active autour des enjeux de protection du patrimoine numérique, elle participe activement aux évènements organisés en parallèle du Forum International de la Cybersécurité (journées de la sécurité), à l’évaluation Pix « Protection et sécurité ». Elle a produit durant 18 mois une newsletter de veille sur la cybersécurité diffusée sur les réseaux sociaux internes de sa formation et de son université. Elle ambitionne de parvenir à la tête du département cybersécurité d’un groupe international.

 

Auteur : Patricia Dreidemy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here